4 novembre 2021 | Local, Naval

Nouveau lancement de l’appel de candidatures de l’Environnement protégé sur la détection de la corrosion dans les navires

L'Environnement protégé pour la détection de la corrosion dans les navires (CDIS), précédemment reporté en raison des restrictions liées à la COVID-19, a de nouveau ouvert son processus pour recevoir les candidatures. L'environnement protégé se concentrera sur des solutions qui permettent de mieux détecter et évaluer la corrosion derrière les revêtements de surface à bord des plates-formes de la SandboxesMarine royale canadienne afin de réduire l'impact opérationnel et d'améliorer l'efficacité de la maintenance programmée et imprévue.

Lieu : Centre for Ocean Ventures & Entrepreneurship, Halifax, Nouvelle-Écosse

Période : avril/mai 2022

Comment postuler: Inscrivez-vous à un compte E-Post avant le 30 novembre 2021 afin de respecter la date limite de soumission du 16 décembre 2021 à 14h00 HNE.

Les candidatures pour cet environnement protégé seront ouvertes à tous les innovateurs, y compris ceux qui n'ont pas postulé auparavant. La situation pandémique continuera d'être surveillée et les plans ajustés si nécessaire pour mener l'Environnement protégé de manière sécuritaire.

Détails complets : Défi de l'environnement protégé de la Détection de la corrosion dans les navires

https://www.canada.ca/en/department-national-defence/programs/defence-ideas/understanding-ideas/sandbox/corrosion-detection-in-ships.html

Sur le même sujet

  • La Marine royale canadienne aura un sixième Navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

    2 novembre 2018 | Local, Naval

    La Marine royale canadienne aura un sixième Navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

    Le 2 novembre 2018 – Halifax (Nouvelle-Écosse) – Défense nationale / Forces armées canadiennes Dans le cadre de Protection, Sécurité, Engagement : la politique de défense du Canada, le gouvernement du Canada fait l'acquisition de navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique (NPEA) pour renforcer les capacités de la Marine royale canadienne (MRC) tout en équipant nos femmes et nos hommes avec des navires polyvalents et fiables pour effectuer leurs indispensables missions. Aujourd'hui, l'honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a annoncé que la MRC recevra un sixième navire de patrouille, ce qui aidera à maintenir des centaines d'emplois hautement qualifiés pour la classe moyenne. La MRC a besoin d'une flotte diversifiée pour réagir de façon appropriée aux défis auxquels elle fait face, aujourd'hui comme à l'avenir. Le NPEA patrouillera les océans du Canada, y compris l'Arctique, et il est parfaitement adapté aux missions à l'étranger qui touchent, entre autres, le soutien aux partenaires internationaux, l'aide humanitaire, le secours en cas de catastrophe, les activités de recherche et sauvetage et la lutte antidrogue. Un sixième navire de patrouille accroîtra considérablement la capacité de la MRC à déployer simultanément des NPEA, au pays ou à l'étranger. De plus, gr'ce à une flotte de six NPEA, nos frégates pourront se concentrer sur l'exécution d'autres t'ches, permettant ainsi à la MRC d'exploiter sa flotte de façon plus efficace. Le gouvernement du Canada est aussi résolu à offrir les meilleures possibilités économiques à la population canadienne. Comme énoncé dans la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada fournit à la MRC des navires sécuritaires et efficaces afin qu'elle puisse effectuer leurs missions, tout en fournissant à la population canadienne des opportunités économiques. Citations « Je me réjouis de confirmer aujourd'hui que notre Marine royale canadienne recevra un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique, comme énoncé dans notre politique Protection, Sécurité, Engagement. Ce navire polyvalent améliorera les aptitudes de nos femmes et hommes qui navigueront à bord des NPEA, tout en renforçant la capacité opérationnelle future de la Marine. » Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale « La Stratégie nationale de construction navale continue de créer des bénéfices sociaux et économiques pour la population canadienne d'une côte à l'autre. La construction d'un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique met en évidence notre engagement à maximiser la stabilité d'emploi pour les constructeurs navals hautement qualifies tout en supportant le travail nos braves femmes et hommes de la Marine royale canadienne. » Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité « Je ne saurais être plus satisfait de la décision de procéder à la construction d'un sixième navire. Ces navires extraordinaires assureront à la fois Protection, Sécurité, et Engagement de la marine canadienne. Ils accroîtront la capacité de la Marine royale canadienne à mener des activités dans le Nord, tout en continuant de contribuer à un large éventail d'opérations humanitaires, de sécurité, et de renforcement des capacités, au pays et dans le monde entier. » Vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne Faits en bref La décision de faire l'acquisition d'un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique (NPEA) a été possible après s'être assuré du financement nécessaire pour l'acquisition de celui-ci et la modification de l'horaire de production. Les NPEA amélioreront considérablement les capacités des Forces armées canadiennes et leur présence dans l'Arctique, tout en accroissant leur présence sur les côtes de l'Atlantique et du Pacifique. Ainsi, la Marine royale canadienne pourra mieux exercer la souveraineté du Canada dans l'Arctique. Les NPEA constituent une plateforme hautement polyvalente pouvant être utilisée lors de diverses missions, tant au pays qu'à l'étranger, entre autres, surveillance côtière, recherche et sauvetage, lutte antidrogue, soutien aux partenaires internationaux, aide humanitaire et secours en cas de catastrophe. Trois navires sont en production; le début des travaux du quatrième navire est prévu cet hiver. Le premier NPEA devrait être livré à la Marine royale canadienne à l'été 2019. Liens connexes Navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique Le futur NCSM Harry DeWolf reçoit son nom officiel lors de son baptême NCSM Harry DeWolf Stratégie nationale de construction navale Retombées industrielles et technologiques Personnes-ressources Byrne Furlong Attachée de presse Cabinet du ministre de la Défense nationale 613-996-3100 Relations avec les médias Ministère de la Défense nationale Téléphone : 613-996-2353 Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2018/11/la-marine-royale-canadienne-aura-un-sixieme-navire-de-patrouille-extracotier-et-de-larctique.html

  • PRÈS DE 3 M$ POUR LES PME AÉROSPATIALES

    14 novembre 2018 | Local, Aérospatial

    PRÈS DE 3 M$ POUR LES PME AÉROSPATIALES

    Stratégie fédérale pour l'innovation et la croissance des régions du Québec : PRÈS DE 3 M$ POUR LES PME AÉROSPATIALES Objectif : Adoption des technologies de rupture en aérospatiale Gaspé, le 9 novembre 2018 — Aéro Montréal, la grappe québécoise de l'aérospatiale, a reçu aujourd'hui un financement de 2,977 millions de dollars afin de soutenir le développement de l'Initiative StartAero360°, lors du lancement de la Stratégie fédérale pour l'innovation et la croissance des régions du Québec. L'honorable Navdeep Bains, ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), en a fait l'annonce ce matin, à Gaspé. Cette initiative vise à accompagner les PME technologiques aérospatiales du Québec dans la phase de pré-commercialisation de leurs produits innovants. Les PME de l'initiative seront accompagnées selon un processus structuré, dans le but de répondre de façon collaborative à une occasion d'affaires qui nécessite le développement d'une preuve de concept industriel. Cette Initiative permettra de : Favoriser et accélérer l'adoption des innovations de ruptures sur le marché ; Soutenir l'entrepreneuriat et la création d'emplois au Canada en permettant à des PME de croître à travers la commercialisation de nouveaux produits ; Accroître le rayonnement de l'industrie canadienne à l'échelle internationale gr'ce à l'adoption et à l'exportation de nouvelles technologies de niches avant-gardistes. Pour se développer, les PME aérospatiales doivent de plus en plus composer avec les technologies de ruptures, que sont les technologies numériques, les métadonnées, l'intelligence artificielle, la fabrication additive, etc. Notre rôle est de mettre à leur disposition des outils efficaces, en collaboration avec les deux paliers de gouvernement, pour encourager le virage des PME vers l'adoption des technologies de rupture. « Nos PME technologiques éprouvent encore beaucoup de difficultés à traverser la phase de pré-commercialisation, nécessaire pour assurer leur réussite commerciale. L'Initiative StartAéro360° a été développée pour permettre à nos PME de trouver le soutien nécessaire en vue de la pré-commercialisation de leurs produits les plus innovants », explique Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d'Aéro Montréal. L'Initiative StartAéro360° vise l'accompagnement de 30 PME sur 3 ans. Ce programme sera doté d'un budget total de 4,385 millions de dollars, dont 1,4 million seront assumés par le secteur privé. À propos d'Aéro Montréal Créée en 2006, Aéro Montréal est un forum stratégique de concertation qui réunit l'ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l'industrie, des institutions d'enseignement, des centres de recherche et incluant les associations et les syndicats. Les activités d'Aéro Montréal sont rendues possibles gr'ce à la participation des gouvernements du Canada, du Québec et de la Communauté métropolitaine de Montréal, ainsi que des entreprises membres de la grappe. -30- Pour de plus amples informations : Gwenaël Brisé Responsable des communications et des relations médias Aéro Montréal 438 497-3857 gwenael.brise@aeromontreal.ca https://www.aeromontreal.ca/pres-3-m-pour-pme-aerospatiales.html

  • Canada pledges billions in new defence spending, but doesn't reach NATO's 2% commitment | CBC News

    8 avril 2024 | Local, Terrestre

    Canada pledges billions in new defence spending, but doesn't reach NATO's 2% commitment | CBC News

    Two years after being ordered on an urgent basis, a new defence policy for Canada that promises to bolster the military's surveillance and combat capabilities in the Arctic was unveiled Monday.

Toutes les nouvelles