18 janvier 2018 | Local, Naval

Davie aura «probablement» des contrats de brise-glaces, dit Trudeau

Justin Trudeau a annoncé jeudi que le chantier naval Davie, à Lévis, obtiendra «probablement» des contrats pour construire des brise-glaces du gouvernement fédéral. «On sait très bien que le travail qui se fait à Davie est de grande qualité», a-t-il soutenu sur les ondes de Radio-Canada.

Présent toute la journée à Québec, le premier ministre du Canada a soutenu que des négociations commenceront vendredi entre la Garde côtière et la Davie au sujet d’un achat de brise-glaces. Selon lui, le chantier Davie ne souffre pas de préjugés défavorables auprès de son gouvernement, comme plusieurs l’ont affirmé ces dernières semaines. 

M. Trudeau a également affirmé qu’il sera présent le 29 janvier pour la vigile visant à commémorer la tuerie de la Grande Mosquée.

Sur les ondes du FM93, le premier ministre du Canada a soutenu qu’il était important de se souvenir de ce triste événement. «Il faut reconnaître qu’il y a encore des actes haineux, il y a encore des propos intolérants.»

M. Trudeau dit toutefois être encore «en réflexion» sur la possibilité ou non de créer une Journée nationale contre l’islamophobie à cette date, tel que demandé par la communauté musulmane de tout le Canada. 

Sur la légalisation du cannabis, le premier ministre a tenté de convaincre les auditeurs des deux stations de radio qu’il posait un geste pour protéger les jeunes et non pour encourager la consommation de cette drogue. Selon lui, il faut que le pays reconnaisse qu’il a un problème d’accessibilité actuellement à cette drogue. «Le système actuel, ça ne fonctionne pas, ça ne protège pas nos jeunes.»

M. Trudeau sera omniprésent à Québec jeudi. Après ses entrevues radio, il rencontrera le maire de Québec Régis Labeaume vers 11h15 à l’hôtel de ville. Le maire a déjà indiqué cette semaine qu’il souhaitait parler du pont de Québec, du tramway et des artéfacts de Parcs Canada avec M. Trudeau. 

En soirée, M. Trudeau tiendra une soirée de rencontre informelle avec les citoyens, qui aura lieu à l’école secondaire De Rochebelle, à Sainte-Foy. Cette façon de faire, qui s’inspire des États-Unis, vise à rendre M. Trudeau plus «accessible», explique Filip Novakovic, attaché de presse du député fédéral de Louis-Hébert, Joël Lightbound.

«Je peux vous dire qu’il y a énormément d’engouement», lance M. Novakovic, qui soutient que des centaines de citoyens ont déjà effectué leur préinscription. 

La salle peut contenir un maximum de 1000 personnes et il est toujours possible de s’inscrire sur place, à partir de 16h30. 

M. Novakovic assure qu’il n’y aura un filtrage des questions. Les gens n’auront qu’à lever la main et c’est M. Trudeau lui-même qui donnera les tours de parole. 

Plus de détails à venir…

https://www.lesoleil.com/actualite/politique/davie-aura-probablement-des-contrats-de-brise-glaces-dit-trudeau-66016c8dd2d1281f382381dd0efd39bd

Sur le même sujet

  • Contrat octroyé à une entreprise de Longueuil - De nouveaux camions d’incendie pour les Forces armées canadiennes

    7 décembre 2017 | Local, Terrestre, Sécurité

    Contrat octroyé à une entreprise de Longueuil - De nouveaux camions d’incendie pour les Forces armées canadiennes

    Le 6 décembre 2017 – 8e Escadre Trenton (Ontario) – Défense nationale/Forces armées canadiennes La nouvelle politique de défense du Canada, Protection, Sécurité, Engagement, réaffirme l’engagement du gouvernement à fournir aux femmes et hommes des Forces armées canadiennes l’appui et le matériel dont ils ont besoin pour effectuer leur travail. Aujourd’hui, à l’appui de cet engagement, le député Neil Ellis, au nom du ministre de la Défense Harjit Sajjan, a annoncé que la 8e Escadre Trenton est le premier emplacement à prendre possession des nouveaux véhicules d’incendie. Appelé véhicule aérien d’extinction des incendies, ce camion moderne fournit des capacités anti-incendie et est capable de procéder à des sauvetages et à l’évacuation de blessés à une hauteur de 35 mètres. Il est muni d’une plateforme de récupération des blessés, contrairement aux précédents véhicules. Ces véhicules ont été acquis dans le but de combattre les incendies sur des infrastructures modernes qui se trouvent dans les bases et les escadres, y compris des incendies dans les zones de confinement de carburant et de munitions. Ces nouveaux camions remplaceront certains des véhicules actuellement utilisés, qui sont en service depuis le milieu des années 1990, et qui ont excédé leur durée de vie utile. De plus, les véhicules s’ajouteront aux flottes de lutte contre l’incendie qui ne possèdent pas les capacités que présenteront les AFFV. Au mois de juin 2016, un contrat a été octroyé à la société Aréo-Feu, basée à Longueuil (Québec), pour fournir les véhicules. En tout, neuf nouveaux véhicules seront livrés aux bases et aux escadres partout au Canada. Le dernier AFFV devrait être livré au mois d’avril 2018, avec l’option d’en acheter trois autres.   Citations « La modernisation du matériel auquel les Forces armées canadiennes se fient pour réaliser leur travail est une priorité clé pour le gouvernement du Canada. Je suis heureux de voir que les nouveaux véhicules aériens d’extinction d’incendie sont livrés aux bases et aux escadres partout au pays. » – le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan « Ce sont d’excellentes nouvelles que la première livraison des véhicules aériens d’extinction d’incendie a lieu ici à la 8e Escadre Trenton. Surtout, ce sont d’excellentes nouvelles pour les pompiers et les travailleurs des services d’urgence qui se serviront de ce véhicule moderne au service de la communauté de la 8e Escadre Trenton. » - Neil Ellis, député de la baie de Quinte Faits en bref Ce contrat d’une valeur de 18,7 millions de dollars a été octroyé à la société Aréo-Feu, basée à Longueuil (Québec), à la suite d’un processus concurrentiel équitable, ouvert et transparent.  Au total, neuf véhicules seront livrés sur les bases et dans les escadres partout au Canada, et le contrat comprend une option visant l’achat de trois véhicules de plus. La première livraison a débuté en novembre 2017 et la dernière est prévue pour avril 2018. Les bases et les escadres suivantes obtiendront chacun un nouveau véhicule aérien d’extinction d’incendie : 4e Escadre Cold Lake; 3e Escadre Bagotville; 8e Escadre Trenton; 19e Escadre Comox; 14e Escadre Greenwood; BFC Suffield; BFC Shilo; BFC Gagetown et BFC Esquimalt. Personnes-ressources Byrne Furlong  Attaché de presse Cabinet du ministre de la Défense nationale 613-996-3100 Relations avec les médias Ministère de la Défense nationale Tél. : 613-996-2353 Sans-frais : 1-866-377-0811 https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2017/12/de_nouveaux_camionsdincendiepourlesforcesarmeescanadiennes.html

  • We need your opinion !

    28 janvier 2021 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    We need your opinion !

    Aéro Montréal is working with McGill University’s Master of Management in Analytics (MMA) to improve the capabilities of the SDQué​bec portal using artificial intelligence. A team of five McGill students are assessing the current status of the portal and developed a survey to collect information that will help with their assessment. This survey will be used to gather valuable insight on how we can enhance the user experience regarding the search engine tool already available on the portal. Answers are completely anonymous but if you have any questions please feel free to reach out to andrea.yzeiri@mail.mcgill.ca. ​ https://freeonlinesurveys.com/s/mMR5i7pn#/0 The survey closes on February 5th, 2021 at 11:30pm EST. It only takes 5 minutes, many thanks in advance for your help !   

  • RCAF transport aircraft withdrawn from United Nations service because of COVID-19

    12 mai 2020 | Local, Aérospatial

    RCAF transport aircraft withdrawn from United Nations service because of COVID-19

    David Pugliese  •  Ottawa Citizen The Canadian military has pulled back its commitment of a transport aircraft for the United Nations. The C-130 service to the UN stopped on March 6 and personnel redeployed back to Canada, UN and military sources told this newspaper. The Canadian military confirmed the information. “In light of the COVID-19 pandemic situation worldwide, and given the strict isolation measures imposed by Uganda for crews arriving in the country, it is anticipated that the crew’s and the aircraft’s availability for operations in Canada would be severely limited,” the Canadian Forces stated in an email Thursday. “The CAF has therefore deferred the April-May combined iteration, and the feasibility of the iteration scheduled for 25 June-6 July 2020 will be reassessed at the beginning of June.” Starting last year the Canadian Forces committed a tactical airlift detachment on a monthly basis to Entebbe, Uganda to assist the UN’s Regional Support Centre in the sustainment of ongoing UN operations. That involved a C-130J Hercules aircraft and about 20 personnel. The aircraft deployed for up to five days each month to assist with transporting troops, equipment and supplies to the UN Organization Stabilization Mission in the Democratic Republic of the Congo (MONUSCO) and the UN Mission in South Sudan (UNMISS). “Operation PRESENCE – Uganda is the provision of that tactical airlift support via the Regional Support Centre in Entebbe, Uganda, to UN peacekeeping operations in Africa and is an important part of Canada’s commitment to making valuable contributions to UN peace support operations on the continent,” the military has noted on its website. https://ottawacitizen.com/news/national/defence-watch/rcaf-transport-aircraft-withdrawn-from-united-nations-service-because-of-covid-19/

Toutes les nouvelles