17 janvier 2019 | Local, Terrestre

Le gouvernement termine la construction du nouveau manège militaire à la garnison de Saint‑Hubert

Le 16 janvier 2019 – Saint-Hubert (Québec) – Défense nationale/Forces armées canadiennes

Comme le prévoit la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement investit dans l'infrastructure de la Défense afin de fournir à notre personnel militaire des installations modernes, fonctionnelles et écologiques dans lesquelles travailler et s'entraîner.

Aujourd'hui, le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan et le secrétaire parlementaire du ministre de la Défense Serge Cormier ont participé à la cérémonie d'inauguration du nouveau manège militaire à la garnison de Saint-Hubert. Ce projet, qui représente un investissement de 50 millions de dollars dans les infrastructures de la Force de réserve, a procuré des avantages économiques à la communauté locale et a permis la création de 230 emplois pendant la phase des travaux.

L'installation centralisée d'une superficie de 8 824 m2 hébergera de multiples unités de la Réserve et sera aménagée de façon à fournir à notre personnel des locaux administratifs modernes, des salles de formation, un simulateur de tir, des aires d'entreposage pour les véhicules et l'équipement, des installations de mess communes et un gymnase. La rénovation d'un b'timent existant ainsi que la démolition d'un hangar désuet et vieillissant sont toujours en cours

Citations

« Dans le cadre de la politique Protection, Sécurité, Engagement, notre gouvernement augmente l'effectif de notre Force de réserve, modernise l'infrastructure de la Défense et soutient les futurs besoins opérationnels et d'instruction de notre personnel. Je suis fier de la construction du nouveau manège militaire à Saint Hubert, une installation moderne et écologique qui appuiera les futures réussites de la Force de réserve du Canada dans la région de la Rive Sud de Montréal. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense

« Cette nouvelle installation est un excellent exemple des investissements de la Défense nationale en matière d'infrastructure écologique dans l'ensemble du Canada. L'écologisation des infrastructures de la Défense nous aidera à consommer moins d'énergie et à réduire nos émissions de gaz à effet de serre et contribuera à créer un avenir plus propre, plus sain et plus abordable que nous serons fiers de laisser à nos enfants. »

Serge Cormier, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale

« La garnison Saint-Hubert fait partie intégrante de la communauté de la Rive‑Sud de Montréal. Ce type d'investissement dans l'infrastructure de la Défense offre des possibilités économiques pour la région et soutient nos réservistes en leur fournissant de nouvelles installations dans leurs communautés. »

Sherry Romanado, Secrétaire parlementaire de la ministre des Aînés

Faits en bref

  • Les installations nouvelles et rénovées seront utilisées par un certain nombre d'unités de la Force de réserve, y compris Le Régiment de Maisonneuve, le 34e Bataillon des services, le 41e Peloton de police militaire et le Quartier général du 34e Groupe-brigade du Canada dans la grande région de Montréal.

  • Un contrat de 25 millions de dollars a été attribué au Groupe Geyser Inc., basé à Laval, pour ce projet de construction. Le contrat de conception de 2,6 millions de dollars a été attribué à Birtz Bastien Beaudoin Laforest Architectes et Stantec.

  • Le projet total d'une valeur de 50 millions de dollars comprend la construction, les frais de conception, la gestion des contrats, les communications, l'ameublement et l'aménagement paysager.

  • Le nouveau manège militaire, dont les travaux de construction se sont achevés en décembre 2018, a été conçu en respectant les critères de la certification LEED® (Leadership in Energy and Environmental Design) de niveau « Argent ». Ce projet permettra à la Défense de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de ses b'timents et de ses véhicules non militaires de 40 p. 100 (par rapport aux niveaux établis en 2005) d'ici 2030, et appuie le nouvel objectif fédéral de réduction des émissions de 80 p. 100 d'ici 2050.

Liens connexes

https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2019/01/le-gouvernement-termine-la-construction-du-nouveau-manege-militaire-a-la-garnison-de-sainthubert.html

Sur le même sujet

  • Un contrat de 800 M$ pour prolonger la vie des hélicoptères militaires CH-146

    2 juin 2022 | Local, Aérospatial

    Un contrat de 800 M$ pour prolonger la vie des hélicoptères militaires CH-146

    L’entreprise Bell Textron Canada a obtenu un contrat de 800 M$ du fédéral pour prolonger la durée de vie des 85 hélicoptères Griffon.

  • Le gouvernement du Canada fait des investissements à long terme afin de protéger les navires et marins canadiens avec de l’équipement moderne et efficace

    22 août 2018 | Local, Naval

    Le gouvernement du Canada fait des investissements à long terme afin de protéger les navires et marins canadiens avec de l’équipement moderne et efficace

    Communiqué de presse Le 17 août 2018 – Esquimalt (C.‑B.) – Défense nationale/Forces armées canadiennes Dans le cadre de la politique Protection, Sécurité, Engagement, le gouvernement du Canada a réitéré son engagement visant à faire en sorte que la Marine royale canadienne demeure une force navale agile, polyvalente et prête au combat. À l'appui de cet engagement, le ministre de la Défense Harjit S. Sajjan a souligné aujourd'hui l'attribution de deux contrats liés à l'équipement maritime. Ces contrats permettront l'acquisition, la modernisation et le maintien en puissance des systèmes de défense pour la Marine royale canadienne. Ces investissements à long terme permettront l'amélioration des capacités de la Marine royale canadienne et le maintien de près de 50 emplois par année au cours des années à venir. Les contrats sont les suivants : Un contrat de 94,2 millions de dollars a été attribué à Lockheed Martin Canada pour la maintenance du système RAMSES de contre-mesures électroniques (multimode, reprogrammable, embarqué à bord de navires). Un contrat de 21,1 millions de dollars a été attribué à Rheinmetall Canada pour l'achat et l'installation d'un troisième dispositif de lancement à bord des frégates, améliorant la configuration actuelle du MASS. Le système RAMSES de contre‑mesures électroniques (multimode, reprogramme, embarqué à bord de navires) est un système d'attaque électronique qui sert à protéger les frégates modernisées de la classe Halifax contre les missiles guidés par radiofréquence. Il emploie des signaux de brouillage afin de déjouer les missiles antinavires et les dérouter de leur trajectoire. Le MASS fait partie intégrante de l'équipement de défense contre les missiles antinavires à bord des frégates de la classe Halifax. Il s'agit d'un système de mise à feu utilisé pour lancer des leurres dans le but de protéger les navires contre les missiles antinavires guidés par radiofréquence, par laser et par auto‑directeurs à infrarouge. Ces deux contrats permettront aux opérateurs d'équipement de combat naval de continuer à protéger les navires canadiens, et leurs équipages, gr'ce à un équipement moderne et performant, tout en aidant à soutenir l'ensemble des flottes de la Marine royale canadienne. Citations « Ces investissements dans la Marine royale canadienne fournissent à nos femmes et nos hommes en uniforme ce dont ils ont besoin pour réussir leurs missions. Ils créent aussi des emplois en Colombie-Britannique, et à travers le Canada, pour plusieurs années à venir. Notre politique de la défense – Protection, Sécurité, Engagement – a promis une Marine agile et polyvalente, et nous tenons cette promesse aujourd'hui avec cet investissement de 115 millions de dollars. » Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense « Notre gouvernement est déterminé à b'tir une force militaire plus souple et mieux équipée tout en faisant une utilisation optimale des fonds publics. Avec ces systèmes, les frégates de la Marine royale canadienne disposeront de l'équipement moderne dont elles ont besoin pour s'acquitter de leur travail en toute sécurité dans différents environnements, au pays et à l'étranger. » – Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité Faits en bref Le contrat relatif au système RAMSES sera valide jusqu'à la fin des années 2030, si toutes les options sont exercées, et permettra d'assurer le maintien de la capacité d'attaque électronique à bord des frégates de la classe Halifax. Le MASS a remplacé le système SHIELD devenu obsolète. L'installation d'un troisième lanceur permettra aux frégates de la classe Halifax d'assurer une couverture de défense contre les missiles antinavires sur 360 degrés. https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2018/08/le-gouvernement-du-canada-fait-des-investissements-a-long-terme-afin-de-proteger-les-navires-et-marins-canadiens-avec-de-lequipement-moderne-et-eff.html

  • 3 New Thematic Calls for Prototypes / 3 nouveaux appels thématiques pour les prototypes

    6 avril 2022 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    3 New Thematic Calls for Prototypes / 3 nouveaux appels thématiques pour les prototypes

    (le français suit) New Testing Stream funding opportunities! We're looking for innovative, pre-commercial prototypes that can help address Canada's priorities in the Arctic and the North, defence, and oceans fields. Through these three themes, we've launched 15 new funding opportunities for Canadian innovators. Do you have what it takes? You could receive a contract of up to $1.15M to get your innovation tested with the Government of Canada! Apply before April 22, 2022 at 2:00pm EST. Arctic and the North From climate resilience to emergency response, the Government of Canada is seeking innovative solutions to address priorities in the Canadian Arctic and North. Check out our list of opportunities and apply for funding if you're eligible. Defence The Government of Canada is looking for prototypes to explore innovating the country's defence capabilities by bolstering cybersecurity, enhancing soldier systems, and more. Check out our list of opportunities and apply for funding if you're eligible. Oceans Could your innovation make a difference for Canada's coasts and oceans? The Government of Canada is seeking prototypes to address coastal resilience, pollution remediation, and other ocean priorities. Check out our list of opportunities and apply for funding if you're eligible. Nouvelles possibilités de financement pour le volet " mise à l'essai " ! Nous sommes à la recherche de prototypes précommerciaux novateurs qui peuvent aider à répondre aux priorités du Canada dans les domaines de l'Arctique et du Nord, de la défense et des océans. Selon ces trois thèmes, nous avons lancé 15 nouvelles possibilités de financement pour les innovateurs canadiens. Avez-vous ce qu'il faut ? Vous pourriez recevoir un contrat d'une valeur maximale de 1,15 million de dollars pour mettre votre innovation à l'essai auprès du gouvernement du Canada ! Posez votre candidature avant le 22 avril 2022 à 14 h HNE. L'Arctique et le Nord De la résilience climatique aux interventions d'urgence, le gouvernement du Canada est à la recherche de solutions novatrices pour répondre aux priorités dans l'Arctique et le Nord canadiens. Consultez notre liste d'opportunités et faites une demande de financement si vous êtes admissible. Défense Le gouvernement du Canada est à la recherche de prototypes pour explorer l'innovation des capacités de défense du pays en renforçant la cybersécurité, en améliorant les systèmes des soldats, et plus encore. Consultez notre liste d'opportunités et faites une demande de financement si vous êtes admissible. Océans Votre innovation peut-elle faire une différence pour les côtes et les océans du Canada ? Le gouvernement du Canada est à la recherche de prototypes pour aborder la résilience côtière, l'assainissement de la pollution et d'autres priorités relatives aux océans. Consultez notre liste d'opportunités et faites une demande de financement si vous êtes admissible.

Toutes les nouvelles