10 août 2018 | Local, Aérospatial

La Royal New Zealand Air Force (RNZAF) signe un contrat pour un dispositif d’entraînement au vol NH90 de Série CAE 700MR

CAE a annoncé aujourd’hui qu’elle avait remporté un contrat de la New Zealand Defence Force (NZDF) visant à fournir à la Royal New Zealand Air Force (RNZAF) un dispositif d’entraînement au vol sur hélicoptère NH90 de Série CAE 700MR.

Le contrat inclut également la fourniture de services de maintenance et de soutien à long terme dès la livraison du simulateur à la base Ohakea de la RNZAF en 2020. La valeur du contrat pour le dispositif d’entraînement au vol NH90 de Série CAE 700MR, y compris les services de soutien pendant la durée de vie utile et les options, est évaluée à plus de 50 millions $CA.

CAE a récemment lancé le nouveau dispositif d’entraînement au vol de Série CAE 700MR (Mission Reality) au Salon aéronautique de Farnborough. Le CAE 700MR a été spécialement conçu pour l’entraînement au vol et aux missions des hélicoptères militaires.

« L’utilisation accrue de simulateurs en Nouvelle-Zélande est la meilleure manière de former et de maintenir le nombre de pilotes dans la flotte », a déclaré Ron Mark, ministre néo-zélandais de la Défense. « L’accès à la formation sur simulateur au pays permettra de réduire le recours aux NH90 pour les vols de formation, en rendant les hélicoptères disponibles pour un plus grand nombre de tâches opérationnelles ».

Le dispositif d’entraînement au vol de Série CAE 700MR offre un environnement d’entraînement immersif et réaliste dans une plateforme à base fixe avec siège dynamique pour les vibrations et le mouvement. Le simulateur d’hélicoptère NH90 de la RNZAF sera équipé du générateur d’images CAE Medallion-6000XR et d’un écran visuel assurant un champ de vision extrême (240 degrés à l’horizontale sur 88 degrés à la verticale), idéal pour pratiquer et répéter les manœuvres à risque élevé, tels que l’appontage et l’atterrissage dans des zones confinées.

« Nous sommes heureux que la New Zealand Defence Force ait une fois de plus fait confiance à CAE pour fournir un système d’entraînement haute fidélité et des services complets de soutien à la formation qui contribueront à la préparation aux missions des équipages d’hélicoptères NH90 de la Royal New Zealand Air Force », a déclaré Ian Bell, vice-président et directeur général de CAE, Asie-Pacifique/Moyen-Orient.

CAE fournit actuellement à la NZDF des services de soutien à l’entraînement sur diverses plateformes, notamment les systèmes d’entraînement au sol T-6C à la base Ohakea de la RNZAF et les systèmes d’entraînement sur hélicoptère SH-2G(I) à la base Auckland de la RNZAF.

https://www.cae.com/fr/nouvelles-et-evenements/communique-de-presse/royal-new-zealand-air-force-rnzaf-signs-contract-for-cae-700mr-series-nh90-ftd/

Sur le même sujet

  • ROLLS-ROYCE BREAKS GROUND ON CANADA EXPANSION

    19 février 2020 | Local, Naval

    ROLLS-ROYCE BREAKS GROUND ON CANADA EXPANSION

    Rolls-Royce has broken ground on a new expansion to its Centre of Excellence for Naval Handling equipment in Canada. Design and manufacture of the Rolls-Royce Mission Bay Handling System (MBHS) will take place inside the new facility in Peterborough, Ontario. The MBHS is a feature of the Global Combat Ship design, selected for the Canadian Surface Combatant (CSC), Australian Hunter Class and UK Type 26 programs. The Canadian Federal Government has already selected the Global Combat Ship design for the Royal Canadian Navy’s 15 new CSC ships. Bruce Lennie, Rolls-Royce, vice president, business development and government affairs said: "We are pleased to welcome Minister Monsef, MPP Smith and Mayor Therrien to mark this significant milestone in developing our infrastructure which will support the Canadian Surface Combatant program. "This centre will harness and build upon the wealth of Canadian engineering and technological expertise we have at Rolls-Royce. "We look forward to growing our business in country, further developing our supply chain and enhancing our contributions to the Canadian economy." Rolls-Royce employs more than 1,000 people across five facilities in cities including Montreal, Ottawa and Peterborough. https://www.insidermedia.com/news/midlands/rolls-royce-breaks-ground-on-canada-expansion

  • Le ministre Sajjan marque le début de la construction du quatrième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

    3 mai 2019 | Local, Naval

    Le ministre Sajjan marque le début de la construction du quatrième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

    Le 3 mai 2019 - Halifax (N.-É.) - Défense nationale/Forces armées canadiennes Un autre jalon important de la Stratégie nationale de construction navale a été franchi aujourd’hui lorsque l’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a participé à une cérémonie au Chantier naval de Irving soulignant le début de la construction du quatrième NPEA, le futur NCSM William Hall. Il s’agit du quatrième des six navires de ce genre à être construits au chantier naval de Halifax pour la Marine royale canadienne (MRC), conformément à la politique de défense du Canada Protection, Sécurité, Engagement. La sécurité dans l’Arctique est compliquée par la géographie et le climat rigoureux de la région. Cette nouvelle classe de navires a été spécialement conçue pour patrouiller dans les eaux canadiennes et les régions nordiques. La polyvalence de ces navires leur permettra aussi de naviguer à l’étranger et contribuer aux opérations internationales. La classe Harry DeWolf améliorera considérablement les capacités et la présence des FAC dans l’Arctique, ce qui permettra à la MRC de mieux affirmer sa souveraineté dans l’Arctique pour les années à venir. Depuis le début de la construction du premier NPEA en 2015, le projet a bien progressé. Le premier navire devrait se joindre à la flotte de la MRC cet été. Citations « Nous réalisons d’importants progrès sur les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique alors que les travailleurs canadiens entreprennent la construction du quatrième navire, ici, à Halifax. Ces navires constitueront des atouts essentiels pour la MRC, car ils amélioreront notre capacité dans l’Arctique et contribueront grandement au succès futur de nos opérations dans les régions les plus isolées du Canada. Comme nous l’avons indiqué dans Protection, Sécurité, Engagement, notre gouvernement fournit de l’équipement moderne et polyvalent à nos femmes et à nos hommes en uniforme afin qu’ils puissent accomplir avec succès le travail que nous leur confions. » L’honorable Harjit S. Sajjan Ministre de la Défense nationale « La cérémonie d’aujourd’hui pour le quatrième navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique du Canada marque un jalon important. Elle est un témoignage que la Stratégie nationale de construction navale revitalise notre industrie maritime, appuie l’innovation technologique canadienne, crée des emplois stables et génère des retombées économiques partout au Canada. Nous demeurons fermement engagés envers la Stratégie et continuerons de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires de la construction navale afin d’en assurer le succès, maintenant et à l’avenir. » L’honorable Carla Qualtrough, Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et de l’Accessibilité « Je suis ravie de constater tous les progrès accomplis cette année sur les navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique, et j’ai hâte de voir le reste du projet progresser dans les années à venir. Grâce à ce partenariat avec Irving Shipbuilding, nous allons conserver plus de 4 000 emplois hautement qualifiés et créer des occasions ici, à Halifax, et partout en Nouvelle-Écosse. » L’honorable Bernadette Jordan, Ministre du Développement économique rural Faits en bref Le projet des NPEA s’inscrit dans le cadre du regain d’intérêt du Canada pour la surveillance du territoire, en particulier dans les régions arctiques. À mesure que la dynamique de la sécurité dans l’Arctique évolue, en raison de facteurs tels que les changements climatiques, nous continuerons de travailler à sécuriser nos approches aériennes et maritimes dans le Nord, en coordination avec nos alliés et nos partenaires. William Hall a reçu la Croix de Victoria en 1859 pour son héroïsme et le soutien qu’il a apporté à l’Armée britannique lors de la libération de Lucknow (1857). Fils d’esclaves afro-américains affranchis vivant en Nouvelle-Écosse, il est la première personne noire, le premier Néo-Écossais et le troisième Canadien à avoir reçu cet honneur. Quatre NPEA sont actuellement en production, et la construction du cinquième navire devrait débuter plus tard en 2019. Le quatrième NPEA devrait rejoindre la flotte de la MRC en 2022. Les NPEA sont des plates-formes très polyvalentes qui peuvent être utilisées dans le cadre de diverses missions au pays et à l’étranger, comme la surveillance côtière, la recherche et le sauvetage, l’interception des drogues, le soutien aux partenaires internationaux, l’aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe. Les travaux se poursuivent pour achever l’installation navale de Nanisivik, qui appuiera les opérations des nouveaux navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique et d’autres navires maritimes du gouvernement. Cette nouvelle installation devrait être terminée plus tard cette année. Liens connexes Protection, Sécurité, Engagement Navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique William Hall Stratégie nationale de construction navale Personnes-ressources Todd Lane Attaché de presse Cabinet du ministre de la Défense nationale Tél. : 613-996-3100 Relations avec les médias Ministère de la Défense nationale Tél. : 613-996-2353 Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2019/05/le-ministre-sajjan-marque-le-debut-de-la-construction-du-quatrieme-navire-de-patrouille-extracotier-et-de-larctique.html

  • État de l'industrie canadienne de la défense 2018

    25 mai 2018 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    État de l'industrie canadienne de la défense 2018

    Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) s'est associé à l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité (AICDS) pour diffuser publiquement un nouveau rapport sur l'industrie canadienne de la défense à l'intention des décideurs. Le rapport aborde notamment le renforcement de la capacité d'analyse par la recherche collaborative, les retombées économiques, l'innovation, les exportations et l'analyse des chaînes d'approvisionnement. https://www.ic.gc.ca/eic/site/ad-ad.nsf/fra/h_ad03978.html

Toutes les nouvelles