11 novembre 2019 | Local, Naval

Halifax Shipyard launches Canada’s second Arctic and Offshore Patrol Ship

HALIFAX, Nova Scotia, Nov. 10, 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- The Royal Canadian Navy's second Arctic and Offshore Patrol Ship (AOPS), the future HMCS Margaret Brooke, was launched today, Nov. 10, 2019, at Halifax Shipyard.

The launch of the second of six AOPS for the Royal Canadian Navy, marks a significant milestone for Canada's National Shipbuilding Strategy (NSS) and the revitalization of the Royal Canadian Navy's combatant fleet.

The 103-metre future HMCS Margaret Brooke transitioned from Halifax Shipyard's land level facility to a submersible barge on Nov. 8, 2019 and launched in the Bedford Basin today.

The ship is now pier side at Halifax Shipyard where work continues to prepare the ship for sea trials and handover to the Royal Canadian Navy late next year.

The future HMCS Margaret Brooke joins Canada's lead AOPS, the future HMCS Harry DeWolf, pier side at Halifax Shipyard. The future HMCS Harry DeWolf is in the final stages of construction and is preparing for initial builder sea trials at the end of November.

Inside Halifax Shipyard's facilities, the Royal Canadian Navy's third and fourth AOPS, the future HMCS Max Bernay and the future HMCS William Hall, are under construction. The first two major sections of the future HMCS Max Bernay are scheduled to be moved outside in spring 2020.

Canada's NSS was created to replace the current surface fleets of the Royal Canadian Navy and the Canadian Coast Guard. Over the next few decades, Halifax Shipyard will build six AOPS for the Royal Canadian Navy, two AOPS for the Canadian Coast Guard, and 15 Canadian Surface Combatants for the Royal Canadian Navy.

As a result of the NSS, Irving Shipbuilding has become one of Atlantic Canada's largest regional employers, with thousands of Canadians now working in skilled, well-paying jobs. Halifax Shipyard, long at the centre of Canadian shipbuilding, is now home to the most modern, innovative shipbuilding facilities, equipment, and processes in North America.

Halifax Shipyard is also continuing its legacy as the Halifax-class In-Service Support Centre of Excellence, with HMCS Charlottetown currently in the graving dock for an extensive docking work period.

Quote

Kevin McCoy, President, Irving Shipbuilding

“Congratulations to our more than 2,000 shipbuilders on today's successful launch of the future HMCS Margaret Brooke. It is exciting to have two Arctic and Offshore Patrol Ships in the water and closer to being in use by the Royal Canadian Navy's sailors.”

Media Contact:

Sean Lewis
Director of Communications
Irving Shipbuilding Inc.
T: 902-484-4595
E: Lewis.Sean@IrvingShipbuilding.com

https://www.globenewswire.com/news-release/2019/11/10/1944417/0/en/Halifax-Shipyard-launches-Canada-s-second-Arctic-and-Offshore-Patrol-Ship.html

Sur le même sujet

  • Feuille de route – Transformation en brigade du groupement tactique de la présence avancée renforcée (PAR) en Lettonie

    11 juillet 2023 | Local, Autre défense

    Feuille de route – Transformation en brigade du groupement tactique de la présence avancée renforcée (PAR) en Lettonie

    Nous, les ministres de la Défense de la République de Lettonie et de la Défense nationale du Canada, reconnaissons nos intérêts communs en matière de paix et de sécurité internationales et faisons preuve d’un engagement inébranlable à l’égard de nos valeurs communes, d’un ordre international fondé sur des règles et de la coopération internationale. Dans le contexte de la guerre dévastatrice et illégale menée par la Russie en Ukraine et en réponse aux actions agressives et déstabilisatrices continues de la Russie, les Alliés ont convenu, au Sommet de 2022 à Madrid, qu’un dispositif militaire plus robuste, polyvalent et adaptable s’imposait pour accroître la présence militaire en Europe, en particulier le long du flanc est de l’OTAN, à des fins de dissuasion et de défense. Au Sommet de Madrid en juin 2022, les ministres de la Défense du Canada et de la Lettonie ont signé une déclaration conjointe témoignant de l’engagement des deux pays à renforcer la dissuasion et la défense sur le flanc oriental de l’OTAN et à renforcer la sécurité de la région euro-atlantique. La Russie continue de représenter la menace la plus importante et la plus directe pour la sécurité des Alliés. À ce titre, nous reconnaissons l’importance de la posture à long terme de l’OTAN, que nous tenons à mettre en œuvre de manière ferme et rapide. Cette feuille de route présente notre plan commun pour la mise en œuvre des engagements pris au Sommet de Madrid et dans la déclaration conjointe signée par nos deux pays. La mise en œuvre de cette feuille de route renforcera davantage la présence de l’OTAN en Lettonie et notre capacité à contrer, aux côtés des Alliés fournisseurs de troupes, les menaces posées par la Russie et à y réagir plus rapidement et plus efficacement. Ceci entraînera une augmentation considérable des forces alliées déployées de façon persistante en Lettonie et contribuera ainsi à notre objectif commun de protéger nos populations et de défendre chaque pouce du territoire Allié. La feuille de route décrit l’approche en trois phases (à savoir préparation, construction et stabilisation) adoptée par le Canada pour transformer l’actuel groupement tactique multinational de présence avancée renforcée dirigé par le Canada en une brigade multinationale de présence avancée renforcée apte au combat. Elle souligne également les investissements de la Lettonie dans le renforcement des capacités militaires pour améliorer la défense du flanc oriental de l’OTAN. Phase de préparation : La phase de préparation initiale a commencé peu après le sommet des dirigeants des pays de l’OTAN à Madrid en juin 2022, et beaucoup de progrès a déjà été accomplis. Le Canada a accueilli la première conférence multinationale de la brigade de présence avancée renforcée en octobre 2022, qui sera suivie de conférences régulières à l’avenir; Le Canada a officiellement affecté à la Lettonie ses forces d’intervention terrestres consacrées à l’OTAN, ce qui constitue une première étape importante pour la mise en place d’une brigade; Pour rendre cette affectation possible, l’Armée canadienne a restructuré son plan de gestion de l’état de préparation pour affecter un groupe-brigade mécanisé du Canada au soutien des mesures de dissuasion et de défense en Lettonie, y compris des forces déployées à l’avant et des renforts basés au Canada; En plus des approvisionnements déjà annoncés pour répondre aux besoins opérationnels urgents du groupement tactique de présence avancée renforcée, à savoir des systèmes de missiles anti-X portatifs, des systèmes de lutte contre les aéronefs sans équipage et des systèmes de défense aérienne, le Canada continuera d’investir dans les capacités et l’infrastructure pour soutenir la brigade, notamment en assurant le déploiement avancé de plus d’équipement et de matériel en Lettonie; En janvier 2023, le Canada a déployé l’élément de commandement avancé en Lettonie pour se préparer à l’intégration du quartier général de la brigade dirigée par le Canada à la Division multinationale Nord et à l’arrivée future des capacités et des troupes de la brigade; La Lettonie a adopté une loi sur le développement de la nouvelle zone d’entraînement militaire « Selonia », qui s’étend sur 25 000 hectares. Elle a octroyé un financement national de 38 millions d’euros pour la première phase du développement de cette zone d’entraînement; La Lettonie a affecté des fonds à l’acquisition de systèmes de défense aérienne moyenne portée, de systèmes de lance-roquettes et de systèmes de défense côtière; La Lettonie a instauré un système de conscription afin d’augmenter la force de frappe des Forces armées nationales lettones (FANL). Phase de construction : Le Canada et les Alliés achemineront l’essentiel des forces et des équipements de la brigade en Lettonie. À la phase de construction, les efforts de constitution de la brigade et de développement de l’infrastructure devront être harmonisés. La brigade de présence avancée renforcée commencera graduellement à rendre compte directement au quartier général de la Division multinationale Nord; Le Canada renforcera sa présence en Lettonie en déployant un escadron de chars de l’Armée canadienne composé de 15 chars de combat Leopard 2 et du personnel connexe d’ici la fin de 2023; À l’automne 2024, la brigade de présence avancée renforcée effectuera son premier exercice de brigade et l’évaluation de la préparation au combat de l’OTAN; Le groupement tactique de présence avancée renforcée passera de la brigade d’infanterie mécanisée lettone à la brigade de présence avancée renforcée dirigée par le Canada; La constitution de la brigade devrait s’achever en 2025, ce qui entraînera une augmentation importante du nombre de soldats des forces armées canadiennes et multinationales déployées de façon persistante sur le terrain en Lettonie, ainsi que des forces supplémentaires en disponibilité opérationnelle élevée affectées depuis leur pays d’origine au renforcement de la Lettonie; À l’automne 2025, la Lettonie achèvera la construction de la première phase de la zone d’entraînement « Selonia », qui comprendra un espace habitable et des champs de tir, offrant ainsi les premières possibilités d’entraînement et d’exercices militaires dans la région. Entre-temps, les infrastructures actuelles et les nouvelles infrastructures supplémentaires seront disponibles pour faciliter l’établissement de la brigade de présence avancée renforcée; La FANL mettra en service des systèmes de défense aérienne moyenne portée et des systèmes de défense côtière, renforçant ainsi les capacités habilitantes; Le système de conscription est stabilisé et les unités de la FANL bénéficient d’un flux régulier de personnel; En tant qu’un des pays-cadres du quartier général de la Division multinationale Nord, la Lettonie élaborera un plan pour le développement futur de la Division multinationale Nord. Phase de stabilisation : À la phase de stabilisation, la brigade multinationale de présence avancée renforcée dirigée par le Canada en Lettonie sera composée d’une proportion importante de forces déployées à l’avant. Des stocks et des équipements seront prépositionnés pour faciliter le recours à des forces d’appoint rapidement déployables et prêtes à intervenir basées au Canada et dans l’ensemble des pays alliés fournisseurs de troupes. Cette phase vise à maintenir l’état de préparation et à démontrer la capacité de la brigade à prendre des mesures de dissuasion et de défense contre toute agression potentielle. D’ici 2026, le Canada aura mis en œuvre l’intégralité des capacités de la brigade déployée de façon persistante en Lettonie; La brigade de présence avancée renforcée se déploiera et s’exercera de manière épisodique afin de maintenir son état de préparation et de démontrer ses capacités; La FANL mettra en service les systèmes de lance-roquettes, renforçant ainsi davantage les capacités habilitantes; Jusqu’à 2 200 membres des Forces armées canadiennes seront déployés de façon persistante dans le cadre de la présence avancée renforcée et des éléments d’appui en Lettonie, et le Canada sera prêt à en déployer des centaines d’autres en cas de besoin; La Lettonie augmentera progressivement la capacité de la zone d’entraînement militaire « Selonia » pour permettre des exercices de brigade; En tant qu’un des pays-cadres du quartier général de la Division multinationale Nord, la Lettonie dirigera le développement de la Division multinationale Nord en vue d’en faire une division de combat dotée de toutes les ressources et de tous les moyens nécessaires. Cette feuille de route constitue le fondement d’un plan durable visant à concrétiser les engagements pris au Sommet de Madrid en juin 2022 et dans la déclaration commune signée par le Canada et la Lettonie. Elle témoigne de l’engagement du Canada et de la Lettonie à l’égard de la dissuasion et de la défense, ainsi que de la sécurité de la région euro-atlantique, des pays de l’OTAN et de leurs Alliés. Nous continuerons à faire front commun contre les agressions et à nous montrer solidaires contre les éléments qui menacent notre sécurité individuelle et collective. Signé à Camp Adazi le 10e jour de juillet de l’année 2023 en trois (3) copies, en anglais, en français et en letton. Pour le ministère de la Défense nationale de la république de Lettonie Ināra Mūrniece, Ministre de la Défense, République de Lettonie Pour le ministère de la Défense du Canada Anita Anand, Ministre de la Défense nationale, Canada https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2023/07/feuille-de-route--transformation-en-brigade-du-groupement-tactique-de-la-presence-avancee-renforcee-par-en-lettonie.html

  • Leonardo & CAE collaborate on helicopter training solutions for U.S. government

    9 septembre 2019 | Local, Aérospatial

    Leonardo & CAE collaborate on helicopter training solutions for U.S. government

    Leonardo and CAE USA have joined forces to collaborate in the United States to offer integrated solutions for helicopter training requirements for the government market. A memorandum of agreement (MoA) was signed recently between the companies that expands on the long-established relationship between Leonardo and CAE in helicopter training. The MoA is focused on delivering tailored helicopter-and-training packages to U.S. government operators and Foreign Military Sales (FMS) customers. The companies will provide low risk and best value by offering a comprehensive and integrated training solution that includes aircraft, simulators and courseware. Working together to create a cohesive flight training package, Leonardo and CAE will be at the forefront of integrated, live, and virtual training developed for specific aircraft missions. The integrated offerings from Leonardo and CAE could include advanced helicopters, simulators and training devices, courseware, training services, and training centers. Each arrangement will be specific to the customer and determined on a case-by-case basis. William Hunt, CEO AgustaWestland Philadelphia Corporation, said: “Leonardo has a long history of collaborating with CAE for helicopter training. By creating integrated training systems for the U.S. government together, we are able to offer forward-looking, cost effective solutions that ensure mission success.” “We look forward to collaborating with Leonardo on training opportunities in the U.S. military market related to Leonardo's range of helicopter platforms,” said Ray Duquette, president and general manager, CAE USA. “Our extensive experience in helicopter simulation and training and specifically on Leonardo helicopters means we will be able to offer timely, cost-effective and integrated training solutions to our U.S. customers.” https://www.verticalmag.com/press-releases/leonardo-cae-collaborate-on-helicopter-training-solutions-for-u-s-government/

  • Armée canadienne | L’approvisionnement en déroute

    13 avril 2021 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Armée canadienne | L’approvisionnement en déroute

    S'il existe un récif sur lequel le gouvernement fédéral s'échoue continuellement depuis des décennies, c'est bien celui de l'approvisionnement militaire. Aux prises avec des décisions aux conséquences financières considérables, les gouvernements tergiversent, souvent plombés par des enjeux politiques et par l'influence des militaires.

Toutes les nouvelles