7 mai 2020 | Local, Terrestre

General Dynamics saw $1 billion bump after Canada-Saudi accord

By:   1 day ago

WASHINGTON ― General Dynamics has received $1 billion since the renegotiation of a $10 billion contract for Canada to sell light armored vehicles to Saudi Arabia, company officials said on its first quarter earnings call.

In a deal last month, Canada lifted its ban on arms sales to Saudi Arabia, which in turn agreed to a speedier payment schedule for the LAVs. Canada had the vehicles on hold since 2018, following the death of Saudi journalist Jamal Khashoggi; and by October, Saudi Arabia had racked up $1.5 billion in back payments to General Dynamics.

Amid news on the April 29 call that the company's revenue fell $512 million in connection with the coronavirus pandemic, General Dynamics Chief Financial Officer Jason Aiken highlighted “the formal signing of the restructured contract on the Canadian international program, which settled all issues to the satisfaction of the parties.”

“With respect to our standing receivable you may recall that we received $500 million early in the first quarter and we received another $500 million this month. This will be very helpful to free cash flow in the second quarter,” Aiken said.

“We will begin a regular cadence of scheduled payments in 2021 consistent with deliveries and making further progress in the scheduled amortization of the arrearage.”

The company's Combat Systems division had revenue of $1.7 billion, up 4.4 percent over the same quarter last year, and sales to the U.S. government were up 12 percent. The firm's aerospace business segment also had revenue of $1.7 billion, but that represented a 23 percent fall from the same quarter last year.

On April 9, Canada's foreign affairs minister, François-Philippe Champagne, announced Ottawa was “able to secure significant improvements” to the LAV contract, including more latitude for the Canadian government to speak about it.

Under the new terms, Canada could also delay or deny export permits without penalty if it learned Saudi Arabia was not using the vehicles for their stated purpose. Ottawa would also be reviewing permit applications on a case-by-case basis to ensure they meet Canadian law and the U.N. Arms Trade Treaty.

Though the Trudeau government has been under political pressure to scrap the LAV deal over human rights concerns, Champagne said its cancellation would have “resulted in billions of dollars in damages” and risked thousands of Canadian jobs across the defense supply chain.

The vehicles are made by the General Dynamics Land Systems subsidiary in London, Ontario.

https://www.defensenews.com/congress/2020/05/07/general-dynamics-saw-1-billion-bump-after-canada-saudi-accord

Sur le même sujet

  • With new avionics, Snowbirds? CT-114 Tutor likely to keep performing until 2030 - Skies Mag

    2 mai 2023 | Local, Aérospatial

    With new avionics, Snowbirds? CT-114 Tutor likely to keep performing until 2030 - Skies Mag

    The installation of several critical systems on the CF Snowbirds fleet of CT-114 Tutor aircraft will keep the aircraft performing until 2030.

  • In defence of Canadian shipbuilding - Macleans.ca

    8 mars 2021 | Local, Naval

    In defence of Canadian shipbuilding - Macleans.ca

    Jeffrey F. Collins: It would be nice if there were an off-the-shelf ship Canada could acquire, but none exist. Nations build ships to meet their own operational demands.

  • Stimuler la création d’emplois et l’innovation au Canada gr'ce à des investissements en défense

    23 avril 2018 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Stimuler la création d’emplois et l’innovation au Canada gr'ce à des investissements en défense

    Le Canada, un chef de file mondial dans cinq secteurs de technologies émergentes, continue de mettre à profit ses forces Le 23 avril 2018, Ottawa L'industrie de la défense du Canada est saine et novatrice, alors que plus de 650 entreprises emploient plus de 60 000 Canadiens. Le gouvernement du Canada soutient cette industrie notamment au moyen de la Politique des retombées industrielles et technologiques (RIT), qui exige que, pour chaque acquisition d'importance, les fournisseurs qui remportent un marché de la défense effectuent des investissements au Canada d'une valeur égale à celle du contrat obtenu. Au cours des 30 dernières années, la Politique des RIT a entraîné des investissements de 30 milliards de dollars dans l'économie canadienne, et permet la création d'environ 40 000 emplois annuellement. Gr'ce à la politique de défense du Canada – Protection, Sécurité, Engagement, les milliards de dollars investis dans l'approvisionnement en matière de défense se traduisent par des retombées économiques et la création d'emplois pour la classe moyenne. Afin de tirer profit de cette situation, le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, a annoncé aujourd'hui que le gouvernement se servira de la Politique sur les RIT pour inciter les détenteurs de contrats de défense à investir dans les capacités industrielles clés. Le Canada a de fortes capacités industrielles dans cinq domaines liés aux nouvelles technologies qui présentent un potentiel de croissance rapide. Il existe également 11 domaines où les capacités industrielles sont déjà concurrentielles à l'échelle internationale et des domaines où la capacité industrielle est essentielle à la sécurité nationale. Technologies émergentes Matériaux de pointe Intelligence artificielle Cyberrésilience Systèmes télépilotés et technologies autonomes Systèmes spatiaux Principales compétences et services industriels essentiels Systèmes et composantes aérospatiaux Blindage Intégration des systèmes de défense Systèmes électro-optiques et infrarouges Solutions en matière de véhicules terrestres Soutien en service Systèmes de mission et systèmes de plateforme navales Munitions Services de construction navale, de conception et d'ingénierie Sonars et systèmes acoustiques Formation et simulation Les capacités industrielles clés se marient bien au Plan pour l'innovation et les compétences du gouvernement, car elles permettent le développement des compétences et stimulent l'innovation dans le secteur de la défense au Canada. Citations « Notre industrie de la défense avait besoin de capacités industrielles clés et c'est ce que nous lui avons donné. En favorisant les investissements dans des secteurs présentant un fort potentiel de croissance rapide, nous permettons à nos forces armées d'être mieux équipées, à l'économie d'être plus forte et aux Canadiens de la classe moyenne d'avoir accès à des milliers d'emplois. » — Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains « Pour l'industrie de la défense du Canada, les capacités industrielles clés constituent un important outil stratégique permettant de solidifier le partenariat entre le gouvernement et l'industrie. Ces capacités industrielles clés favorisent les investissements stratégiques dans des secteurs de la défense et de la sécurité, actifs ou émergents, pour lesquels le Canada est un chef de file mondial possédant des technologies concurrentielles. Les capacités présentées aujourd'hui sont le reflet des industries canadiennes de la défense et de la sécurité, industries de classe mondiale axées sur l'innovation. » — La présidente de l'Association des industries canadiennes de défense et de sécurité, Christyn Cianfarani « Par la définition de capacités industrielles clés, le gouvernement offre un autre outil important visant à utiliser les approvisionnements publics pour augmenter les investissements dans des secteurs où le Canada est bien positionné et offre diverses possibilités. L'importance de l'aérospatiale pour ce qui est des capacités industrielles clés définies par le gouvernement aujourd'hui démontre bien la vitalité de notre industrie, tout comme son potentiel à poursuivre sur sa lancée afin de conserver son avantage concurrentiel pour les années à venir. Nous sommes vraiment heureux que le gouvernement ait dévoilé ses capacités industrielles clés et nous félicitons le ministre Bains pour le lancement réussi de cet outil des plus utiles en matière d'approvisionnement. » — Le président et chef de la direction de l'Association des industries aérospatiales du Canada, Jim Quick Faits en bref La composition de la liste des capacités industrielles clés change au fil du temps, afin de tenir compte des avancées technologiques et des besoins changeants en matière de défense. La liste sera revue et mise à jour régulièrement. L'adoption de ces capacités industrielles clés a été proposée dans le rapport de 2013, Le Canada d'abord – Exploiter l'approvisionnement militaire en s'appuyant sur les capacités industrielles clés (aussi connu sous le nom de Rapport Jenkins). L'industrie de la défense est une industrie novatrice où il se fait 4,5 fois plus de R-D que la moyenne de ce qui se fait dans l'industrie manufacturière canadienne. Cette industrie est également axée sur l'exportation, avec 60 % de ses ventes destinées aux marchés internationaux en 2016. De 1986 à 2016, le portefeuille des obligations à l'égard des RIT avait à son actif 137 marchés dont la valeur a atteint 41,5 milliards de dollars, dont 28,3 milliards de dollars pour des projets d'activités commerciales terminés, 9,4 milliards de dollars pour des activités en cours et 3,8 milliards de dollars pour des activités à venir. Liens connexes Politique des Retombées industrielles et technologique (RIT) Capacités industrielles clés du Canada Guide d'acquisition de la Défense 2016 Protection, Sécurité, Engagement Plan pour l'innovation et les compétences Le Canada d'abord – Exploiter l'approvisionnement militaire en s'appuyant sur les capacités industrielles clés Personnes-ressources Suivez le Ministère sur Twitter : @ISDE_CA Renseignements : Karl W. Sasseville Attaché de presse Cabinet du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique 343-291-2500 Relations avec les médias Innovation, Sciences et Développement économique Canada 343-291-1777 ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca https://www.canada.ca/fr/innovation-sciences-developpement-economique/nouvelles/2018/04/stimuler-la-creation-demplois-et-linnovation-au-canada-grace-a-des-investissements-en-defense.html

Toutes les nouvelles