26 mai 2024 | International, Aérospatial

DARPA picks six firms to develop experimental ship-launched drones

ANCILLARY would take off vertically from a ship's flight deck and then shift to forward flight to conduct recon, move cargo, or track enemy targets at sea.

https://www.defensenews.com/unmanned/2024/05/24/darpa-picks-six-firms-to-develop-experimental-ship-launched-drones/

Sur le même sujet

  • With F-35 expulsion, Turkey’s top weapons buyer prioritizes TF-X work

    4 mai 2021 | International, Aérospatial

    With F-35 expulsion, Turkey’s top weapons buyer prioritizes TF-X work

    Turkish Aerospace Industries is designing, developing and will build the TF-X jet, aiming to fly the aircraft around the 2025-2026 time frame.

  • The biggest CJADC2 opportunity isn’t AI, it’s true interoperability

    6 janvier 2024 | International, Terrestre

    The biggest CJADC2 opportunity isn’t AI, it’s true interoperability

    Opinion: The conflicts of the 21st century require unprecedented global coordination as threats operate across geographies, borders, and digital platforms.

  • SCAF : le démonstrateur devrait voler « autour de 2025 »

    11 janvier 2019 | International, Aérospatial

    SCAF : le démonstrateur devrait voler « autour de 2025 »

    Jean-Dominique Merchet Le démonstrateur du futur avion de combat franco-allemand devrait « voler autour de 2025 », nous a indiqué ce matin Eric Trappier, président du Gifas et PDG de Dassault-Aviation. « Notre ambition, c'est que le SCAF soit opérationnel en 2040. Il faut donc s'y mettre cette année », a-t-il ajouté. Dix-huit mois après l'annonce politique, le 13 juillet 2017, «une étude sera lancée dès janvier » 2019 et la décision de se doter d'un démonstrateur pour « valider les choix techniques et opérationnels » doit avoir lieu lors du salon du Bourget en juin prochain. Le président du Gifas a confirmé « la volonté affichée d'un leadership français » sur ce projet, qui sera un « système complet intégrant l'avion de combat ». Après le « partenariat historique entre Dassault et Airbus », Eric Trappier a assuré qu'il y aurait de la place pour « tous les autres » acteurs du secteur. Au-delà du SCAF, Eric Trappier a appelé la DGA à avoir une « politique ambitieuse » en matière de démonstrateurs. « On a besoin d'en faire voler un certain nombre afin de valider les choix techniques et opérationnels » Le président du Gifas a jugé que 2018 avait été « une bonne année » pour l'aéronautique et le spatial français et que 2019 devrait l'être également, malgré l'environnement international « complexe ». Il a notamment insisté sur le « dynamisme » des Etats-Unis et de la Chine, ainsi que sur la nécessité de l'Europe de poursuivre ses efforts en vue de son « autonomie stratégique ». Le 53e salon du Bourget se tiendra du 17 au 23 juin prochain, cette année étant marquée par un triple cinquantenaire : la création d'Airbus, le premier vol du Concorde et le premier pas d'un homme sur la Lune. https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/scaf-demonstrateur-devrait-voler-autour-2025-174189

Toutes les nouvelles