Back to news

April 1, 2021 | Local, Aerospace

No title found

No title found

National Newswatch: Canada's most comprehensive site for political news and views. Make it a daily habit.

https://www.nationalnewswatch.com/2021/04/01/canada-on-track-to-pick-new-fighter-jet-next-year-despite-covid-19-2/#.YGXwPq9Kg2z

On the same subject

  • Press Release - Omni-Lite Industries Reports Strong Six Month Financial Results and Significant New Orders

    September 6, 2017 | Local, Aerospace

    Press Release - Omni-Lite Industries Reports Strong Six Month Financial Results and Significant New Orders

    For the six months ended June 30, 2017, Omni-Lite Industries Canada Inc. is pleased to report revenue of $3,479,191 US. https://globenewswire.com/news-release/2017/09/06/1108409/0/en/Omni-Lite-Industries-Reports-Strong-Six-Month-Financial-Results-and-Significant-New-Orders.html

  • Salon de Farnborough : Héroux-Devtek signe un contrat avec Boeing

    July 18, 2018 | Local, Aerospace

    Salon de Farnborough : Héroux-Devtek signe un contrat avec Boeing

    Au deuxième jour du Salon international de l'aéronautique de Farnborough au Royaume-Uni, mardi, l'industrie québécoise a été plus active, notamment grâce à Héroux-Devtek, qui a décroché un contrat militaire auprès de Boeing. Présente au plus important rendez-vous du secteur cette année, l'entreprise de Longueuil a indiqué mardi avoir été retenue par le géant américain pour la fabrication du train d'atterrissage principal des avions de chasse Super Hornet F18 et du EA-18G Growler. La valeur de l'entente n'a pas été précisée, mais Héroux-Devtek sera également responsable de la fabrication de pièces de rechange destinées aux nouveaux appareils ainsi qu'aux quelque 700 avions F18 de la flotte de l'armée américaine. « Nous sommes ravis d'avoir été choisis, a indiqué le président et chef de la direction de la société québécoise, Gilles Labbé. Ceci confirme nos liens de plus en plus étroits avec Boeing et représente une avancée importante pour nos activités du secteur de la défense. » Les premières livraisons doivent débuter à compter du troisième trimestre de 2020. Héroux-Devtek fait déjà affaire avec Boeing dans le cadre d'un important contrat pour la fabrication des trains d'atterrissage des avions de ligne 777 et 777X – en plus d'être responsable de la fabrication de pièces de rechange – ainsi que ceux de l'hélicoptère militaire Chinook. L'analyste Benoît Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, a souligné que cette nouvelle entente démontrait que Héroux-Devtek était capable d'élargir ses liens d'affaires avec le géant américain. « L'annonce confirme également, selon nous, que Boeing demeure engagée à l'égard du Canada en dépit de la récente dispute commerciale entre l'entreprise et Bombardier [à propos de la C Series] », a-t-il écrit dans une note. Derek Spronck, de RBC Marchés des capitaux, a pour sa part estimé que ce nouveau contrat venait ouvrir la porte à une croissance significative des revenus de la société d'ici 2020. À la Bourse de Toronto, le titre de Héroux-Devtek a bondi en début de séance, se rapprochant temporairement de son sommet annuel de 16,75 $. Le titre a finalement terminé la séance à 15,40 $, en hausse de 10 cents, ou 0,65 %, par rapport à son cours de clôture de lundi. D'autres annonces effectuées par la délégation québécoise présente à Farnborough : La société française spécialisée dans les services techniques et industriels Groupe NSE et Drakkar, un fournisseur canadien de services d'impartition, vont créer plus de 100 emplois à Montréal sur 3 ans dans le cadre de la mise sur pied d'une entreprise de services techniques et logistiques. Le gouvernement Couillard prêtera 11,5 millions de dollars sans intérêt à Esterline CMC Électronique, qui modernisera son usine montréalaise au coût de 24,4 millions de dollars, notamment afin de consolider 93 emplois. Safran Systèmes d'atterrissage Canada, qui fait partie du groupe industriel français Safran, reçoit une aide de deux millions de dollars de Québec afin de moderniser son usine de Mirabel. Ce projet est évalué à 11,8 millions de dollars. Aéro Montréal et Aerospace Wales Forum, la grappe aérospatiale du Pays de Galles, ont convenu d'un rapprochement afin de simplifier l'accès aux entreprises québécoises et galloises aux maîtres d'œuvre et à leurs chaînes d'approvisionnement. Le Consortium de recherche et d'innovation en aérospatiale au Québec, le Consortium en aérospatiale pour la recherche et l'innovation au Canada et le Hamburg's Center of Applied Aeronautical Research ont signé une entente de coopération entourant la recherche collaborative. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1113261/boeing-avions-chasse-hornet-f18-train-atterissage-industrie-quebec-royaume-uni

  • DEFENDING DEMOCRACY EVENT SUMMARY - Confronting Cyber Threats

    February 4, 2019 | Local, C4ISR

    DEFENDING DEMOCRACY EVENT SUMMARY - Confronting Cyber Threats

    Over the past decade, the cyber security of elections and democratic institutions has become a critical issue both at home and globally. Canadian elections have proved to be relatively robust so far. Be that as it may, in 2017 Canada’s Communications Security Establishment reported a series of major threats to the country’s electoral system, including media manipulation and data privacy. Moreover, the urgency of addressing cyber security is clear from incidences of interference in countries as diverse as the United States, Kenya, Estonia and Latvia. This day-long workshop sponsored by the Royal Military College of Canada, SERENE-RISC, the CDA Institute and the Telfer School brought scholars and experts in the field together at the University of Ottawa to explore the range of security challenges posed by new and emerging technology, what solutions are out there and what role Canada’s defence community can play in combating these new threats. The CDA Institute provided rapporteurs to record the day’s proceedings and their summaries can be found here. https://cdainstitute.ca/17931/

All news