Filtrer les résultats :

Tous les secteurs

Toutes les catégories

    3038 nouvelles

    Vous pouvez affiner les résultats en utilisant les filtres ci-dessus.

  • Comment l'armée française tisse des liens avec les startups de cybersécurité

    10 juin 2022 | International, C4ISR, Sécurité

    Comment l'armée française tisse des liens avec les startups de cybersécurité

    DÉFENSE  Comment l'armée française tisse des liens avec les startups de cybersécurité  Face à l’évolution de la conflictualité qui se joue désormais dans le champ cyber aussi bien que dans les milieux traditionnels (Terre, Mer, Air, Espace), l'armée multiplie les initiatives pour travailler avec les sociétés qui peuvent l'aider à riposter aux menaces. La France a ainsi créé le commandement de la cyberdéfense (COMCYBER), placé sous l'autorité directe du chef d'Etat-major des Armées et qui doit assurer la protection des systèmes d'information des armées, ainsi que la conception, la planification et la conduite des opérations militaires dans le cyberespace. Outre la collaboration avec les grands groupes, tels que Thales ou Atos, l'armée cherche également à se rapprocher des startups de la cybersécurité les plus innovantes. En témoigne la création à Rennes de la Cyber Défense Factory, un incubateur piloté par la Direction générale de l'Armement (DGA), ou la création, en 2018, de l'Agence de l'innovation de défense (AID). Enfin, le ministère des Armées a signé une convention avec ACE Capital Partners, filiale de Tikehau Capital, qui est le fonds privé le plus actif dans la cybersécurité en France. ACE Capital Partners a investi dans onze jeunes pousses dans la cybersécurité, dont Glimps, Thetris, et plus récemment Vade.  Les Echos du 9 juin   

  • EBACE 2022 a rousing success after pandemic pause - Skies Mag

    2 juin 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    EBACE 2022 a rousing success after pandemic pause - Skies Mag

    After a two-year hiatus, thousands of attendees from across the globe gathered at this year's EBACE to see what new and exciting products and services would be revealed.

  • Feds should create a new, single entity Defence Procurement Canada

    2 juin 2022 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Feds should create a new, single entity Defence Procurement Canada

  • No title found

    2 juin 2022 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    No title found

  • Réunion extraordinaire du Conseil européen, consacrée à la Défense

    2 juin 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Réunion extraordinaire du Conseil européen, consacrée à la Défense

    A Bruxelles, lundi 30 et mardi 31 mai, les pays européens dessinent les contours d'une véritable Défense européenne, lors de la réunion extraordinaire du Conseil européen. Avec l'appui de l'Agence européenne de Défense (AED), la Commission européenne a présenté, le 18 mai, une analyse sur les déficits d'investissements en matière de capacité de Défense et sur les réponses à y apporter. Ainsi, entre 1999 et 2021, les dépenses combinées de l'Union européenne dans le domaine de la Défense ont augmenté seulement de 20%, contre 66% pour les États-Unis, 292% pour la Russie et 592% pour la Chine. « Notre base industrielle de Défense n'est aujourd'hui plus adaptée, ni dimensionnée - en volume et cadence - au type de menaces de haute intensité auxquelles nous faisons face » avait commenté, le 18 mai, le commissaire européen Thierry Breton. La Commission envisage lors de la révision du cadre financier pluriannuel de renforcer les budgets du Fonds européen de la Défense (FED) et la mobilité militaire grâce au Mécanisme pour l'Interconnexion en Europe (MIE).  Ensemble de la presse du 30 mai   

  • L’Europe prête à dépenser davantage pour renforcer sa Défense et son industrie

    2 juin 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    L’Europe prête à dépenser davantage pour renforcer sa Défense et son industrie

    Les 27 pays de l'Union européenne ont « acté le besoin de dépenser davantage et d'investir davantage » dans le domaine de la Défense, a annoncé le président français, Emmanuel Macron, à l'issue du Conseil européen qui s’est tenu les 30 et 31 mai. « Nous avons acté que notre Europe avait besoin, comme nous le faisons depuis cinq ans avec le Fonds européen de défense, de s’équiper davantage, d’acheter davantage et de construire une base industrielle plus forte. Cet argent que nous allons déployer doit s’accompagner d’une stratégie industrielle car il ne s’agit pas d’aller acheter des équipements qui sont faits ailleurs. Construire notre souveraineté, c’est aussi bâtir des équipements qui sont faits par les Européens pour les Européens », a déclaré le chef de l’Etat français. Le président du Conseil italien, Mario Draghi, a regretté que les Européens importent les deux tiers de leurs armes, insistant sur la nécessité d’une réciprocité dans les achats et appelant à « coordonner ce type d’importations d’une manière ou d’une autre ». Les dirigeants européens ont notamment validé un instrument de soutien doté de 500 M€ pour la période 2023 et 2024, qui sera créé d'ici à l'été pour des achats ciblés d'armements destinés à protéger l'UE. Le rôle de la Banque européenne d'investissement, notamment, doit aussi être renforcé à l'appui de la politique de sécurité et de Défense européenne.  La Tribune et Le Figaro du 1er juin   

  • Les Danois votent massivement pour rejoindre la politique de Défense européenne

    2 juin 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Les Danois votent massivement pour rejoindre la politique de Défense européenne

    Appelés au vote le 1er juin, une large majorité de citoyens du Danemark, presque 67%, ont mis fin à l’exemption qui les dispensait de contribuer à la politique de sécurité et de Défense commune (PSCD) de l'Union européenne. Il s’agira donc de la fin d’un régime d’exception qui durait depuis plus de 30 ans, à la suite du rejet massif du traité de Maastricht, en 1992. « Le Danemark a envoyé un signal important à nos alliés en Europe et l'Otan » a déclaré la Première ministre social-démocrate Mette Frederiksen. Elle était parvenue à un accord en mars dernier avec cinq partis de droite et de gauche pour mettre sur pied ce référendum, ainsi que pour augmenter les dépenses de Défense de 1,4% à 2% du PIB d'ici à 2033. Ursula von der Leyen, la Présidente de la Commission européenne, a quant à elle, salué le message fort d'engagement envers la sécurité commune envoyé par le peuple danois.  Les Echos du 2 juin   

  • Renforcer la coopération pour améliorer la crédibilité européenne en matière de sécurité

    2 juin 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Renforcer la coopération pour améliorer la crédibilité européenne en matière de sécurité

    Il existe une opportunité unique de réaliser un « saut quantique » dans la manière dont l'Europe soutient sa base industrielle et technologique de défense selon une tribune d’Alessandro Profumo, président de l'Association des industries aérospatiales et de défense (ASD), et Jan Pie, secrétaire général de l'ASD. Alors que les propositions de la Commission européenne sont encourageantes, comprenant, entre autres, un instrument de passation de marchés conjoints pour les besoins capacitaires les plus urgents, soutenu par un financement communautaire de 500 M€, et un programme européen d'investissement dans la défense. La proposition visant à renforcer le soutien de la Banque européenne d'investissement à la BITDE (Base industrielle et technologique de défense européenne) est également importante, mais les États membres de l'UE doivent prendre des mesures tant au niveau national qu'européen, pour les deux dirigeants. « Nous soulignons la nécessité pour nos dirigeants d'augmenter également les lignes budgétaires de l'UE pour la sécurité et la défense. C'est important pour renforcer la coopération européenne en matière de défense et éviter de retomber dans les solitudes nationales » déclarent-ils. Les initiatives visant à renforcer la BITDE doivent donc viser à améliorer la capacité de l'industrie à remplir ses quatre fonctions : fournir à tout moment et en toutes circonstances les équipements requis et les services connexes ; améliorer les technologies de défense clés et leurs applications ; réagir aux nouvelles tendances et percées technologiques des concurrents et des adversaires potentiels ; et enfin défier les concurrents et les adversaires potentiels. L'Union européenne peut y contribuer avec ses propres politiques, instruments et ressources et en offrant à ses membres un cadre de coopération. Ensemble, l'Union et ses États membres doivent arriver à construire une base solide pour une défense européenne efficace.  Euractiv du 1er juin   

  • WEBINAR: Navigating Change in the Defense M&A Landscape

    26 mai 2022 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    WEBINAR: Navigating Change in the Defense M&A Landscape

    May 24, 2022 11:00 am ET / 8:00 am PT  

Partagé par les membres

  • Partager une nouvelle avec la communauté

    C'est très simple, il suffit de copier/coller le lien dans le champ ci-dessous.

Abonnez-vous à l'infolettre

pour ne manquer aucune nouvelle de l'industrie

Vous pourrez personnaliser vos abonnements dans le courriel de confirmation.