21 juillet 2020 | Local, Aérospatial

Un nouveau logiciel montréalais au cœur des avions

La hausse fulgurante de la complexité du développement de logiciels pour les avions a expliqué beaucoup de retards et de dépassements de coûts au cours des dernières années. Une entreprise montréalaise, Mannarino, s'y attaque en présentant cette semaine un nouveau système d'exploitation qui pourrait réduire les coûts de moitié.

Publié le 21 juillet 2020 à 8h00

Spécialisée en services informatiques, principalement dans le domaine aéronautique, depuis 20 ans, l'entreprise a reçu il y a deux ans un investissement de 10 millions de dollars US provenant de Lockheed Martin afin de concevoir un nouveau système d'exploitation en temps réel (RTOS) à partir d'une page blanche.

Le résultat est apparu lundi, jour d'ouverture de la version virtuelle du Salon aéronautique de Farnborough, qui aurait dû avoir lieu cette semaine en banlieue de Londres.

Au cours des années, Mannarino a conçu sur commande des logiciels pour le contrôle des moteurs, la gestion de vol, les communications ou le réapprovisionnement en carburant en vol, par exemple.

Chaque fois, elle était limitée par la vétusté des systèmes d'exploitation employés. Le système d'exploitation est le logiciel maître, auquel font appel les autres applications, un peu comme Windows dans un ordinateur ou iOS dans un iPhone. Les exigences envers un système installé à bord d'un appareil sont toutefois nettement plus élevées en termes de fiabilité, ce qui en multiplie les coûts.

« Le principal commentaire que l'on recevait de nos clients, c'était que ces systèmes étaient trop chers », explique John Mannarino, fondateur de l'entreprise. « Nous essayons de réduire les coûts de 50 %. »

Comme ces systèmes n'étaient pas conçus spécialement pour l'aéronautique, et que les volumes sont relativement faibles dans cette industrie, les clients se plaignaient aussi de la pauvre qualité du service qu'ils recevaient, affirme M. Mannarino.

Système plus rapide et moins gourmand

En partant d'une page blanche, l'entreprise a conçu un système qu'elle estime être deux fois plus rapide et moins gourmand de moitié en mémoire. Il pourra être employé sur tous les types d'appareils, des avions commerciaux aux hélicoptères militaires, en passant par les avions d'affaires et les drones de taille suffisante pour nécessiter une certification.

L'un des marchés pour lesquels on anticipe la plus forte demande est celui des drones.

John Mannarino, président de Mannarino

Les clients principaux du nouveau logiciel seront vraisemblablement des fabricants d'avionique, dont Lockheed Martin. Le géant américain a fourni 10 millions US dans le cadre du programme de contreparties mis en place par le gouvernement fédéral. En vertu de ce programme, les contrats militaires obtenus par des entreprises étrangères doivent faire l'objet de contreparties équivalentes dans l'industrie locale.

De l'entente avec Mannarino, Lockheed Martin n'obtient rien de plus que des crédits lui permettant de combler les exigences de ce programme, assure M. Mannarino. Elle n'est pas propriétaire du logiciel et ne détient aucun droit sur lui. Des discussions sont toutefois en cours pour faire de Lockheed Martin un client.

Bien que l'entreprise entende d'abord se concentrer sur le marché aéronautique, dans lequel elle a le plus d'expertise, son système d'exploitation sera éventuellement aussi offert dans d'autres industries, dont la santé et le transport ferroviaire, ou même pour des applications industrielles.

https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/2020-07-21/un-nouveau-logiciel-montrealais-au-coeur-des-avions.php

Sur le même sujet

  • PAL Aerospace Awarded Heavy Maintenance Contract for Royal Canadian Air Force CT-142 Fleet

    22 juillet 2019 | Local, Aérospatial

    PAL Aerospace Awarded Heavy Maintenance Contract for Royal Canadian Air Force CT-142 Fleet

    ST. JOHN'S, July 17, 2019 /CNW/ - PAL Aerospace is pleased to announce that it has been awarded a contract to provide heavy maintenance services for the Royal Canadian Air Force's CT-142 Dash-8 Fleet. The contract covers an initial four-year period and includes opportunities for PAL Aerospace to earn contract extensions that increase the life of the agreement to seven years. "PAL Aerospace appreciates this new opportunity to continue building our relationship as a trusted partner of the Royal Canadian Air Force," said PAL Aerospace Senior Vice-President of Business Development John Turner. "We understand the important role these aircraft play in training Canada'snext generation of aviation professionals, and we look forward to working closely with the RCAF in ensuring the successful delivery of this contract." Flown by the 402 Squadron, the CT-142 is used to train Air Combat Systems Operators and Airborne Electronic Sensor Operators from the Royal Canadian Air Force and other Air Forces from around the world. Designed and produced in Canada, the CT-142 is a conversion of the twin turboprop Dash-8 airliner modified to include a suite of on-board training computers and a large radar system. PAL Aerospace will perform the maintenance services associated with this contract at our facilities in St. John's, Newfoundland; and Winnipeg, Manitoba. The awarding of this contract furthers PAL Aerospace's goal of expanding and developing our ISS capabilities across Canada. About PAL Aerospace: A member of the Exchange Income Corporation family of companies, PAL Aerospace is a Canadian-owned and operated international aerospace and defence company. With a focus on intelligence, surveillance, and reconnaissance; and in-service support solutions, PAL Aerospace is recognized by governments and militaries for on time/on budget delivery and high reliability rates. PAL's record of accomplishment now extends to operations in Canada, the Americas, the Caribbean, and the Middle East. PAL Aerospace offers a single point of accountability for its programs and takes pride in being the trusted choice for clients worldwide. For more information, please visit www.palaerospace.com SOURCE PAL Aerospace https://www.newswire.ca/news-releases/pal-aerospace-awarded-heavy-maintenance-contract-for-royal-canadian-air-force-ct-142-fleet-800969168.html

  • L’arrangement en matière d'approvisionnement, multiples ministères fédéraux, pour petits bateaux / Initiative de nettoyage des bateaux dans l'eau, multiples ministères fédéraux

    9 juillet 2020 | Local, Naval

    L’arrangement en matière d'approvisionnement, multiples ministères fédéraux, pour petits bateaux / Initiative de nettoyage des bateaux dans l'eau, multiples ministères fédéraux

    Présentation diffusée en date du 08 Juillet pour une mise à jour sur l'opportunité : https://achatsetventes.gc.ca/donnees-sur-l-approvisionnement/appels-d-offres/PW-MC-038-27824 Information sur l'arrangement en matière d'approvisionnement (AMA) Contexte Comment les fournisseurs peuvent se qualifier SA information Prochaines étapes Questions fréquemment posées Information sur l'Initiative de nettoyage des bateaux dans l'eau Contexte Demande de renseignements (DDR) Prochaines étapes

  • U.S., Canadian fighter planes scramble to escort Russian jets near North American coastline

    28 janvier 2019 | Local, Aérospatial

    U.S., Canadian fighter planes scramble to escort Russian jets near North American coastline

    THE ASSOCIATED PRESS The North American Aerospace Defence Command says two F-22 and two CF-18 fighter jets identified two Russian Tu-160 Blackjack strategic bombers PETERSON AIR FORCE BASE, Colo. — Military authorities say U.S. Air Force and Canadian fighter jets were scrambled to escort two Russian bombers that were travelling near the North American coastline. The North American Aerospace Defence Command says two F-22 and two CF-18 fighter jets identified two Russian Tu-160 Blackjack strategic bombers. The Russian planes were said to be entering an area patrolled by the Royal Canadian Air Force on Saturday morning. There were no reports of conflict between the Russian and the U.S. and Canadian jets. NORAD says it uses radar, satellites and fighter aircraft to patrol the skies and monitor aircraft entering U.S. or Canadian airspace. General Terrence J. O'Shaughnessy, the NORAD commander, said in a statement that “NORAD's top priority is defending Canada and the United States. “Our ability to protect our nations starts with successfully detecting, tracking, and positively identifying aircraft of interest approaching U.S. and Canadian airspace,” O'Shaughnessy said. https://montrealgazette.com/news/us-canadian-fighter-planes-scramble-to-escort-russian-jets

Toutes les nouvelles