11 juin 2021 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

Pentagon Poised For New Round Of Acquisition Reform

Sur le même sujet

  • Advanced Avionics Computer Introduced for Unmanned Vehicles

    2 mai 2019 | International, Aérospatial

    Advanced Avionics Computer Introduced for Unmanned Vehicles

    Mike Rees GE Aviation has announced the introduction of a new advanced avionics computer specifically built for military and commercial unmanned aerial vehicles (UAVs). This new computer provides an open architecture design that integrates vehicle management and advanced mission processing into a compact, lightweight design. “Our customers have told us that they require an integrated vehicle and mission processing solution that is secure, rugged, low size, weight and power and capable of meeting the needs of demanding autonomous platforms,” said Alan Caslavka, president of Avionics for GE Aviation. “This new system hits it out of the park in this regard and then builds from there in terms of bringing new capabilities to the next generation of unmanned systems.” This new system incorporates the processing power required for mission functions such as sensor processing at the edge and hosting autonomy enabling algorithms and then also embeds an inertial/GPS package, software defined radio, datalink and an optional solid-state storage device. Caslavka added, “The new system incorporates diverse processing that’s capable of performing safety critical and non-critical functions while bringing a new level of security to legacy and future platforms.” The system integrates the functionality traditionally provided by up to six separate electronic units into a single package which drives out weight, power, and cost while meeting the security, exportability, ruggedness and processing needs of customers. GE’s advanced avionics computer has undergone flight testing and is in use by a number of military and civil customers. The computer incorporates a hardware and software open architecture approach that offers flexibility and scalability. This design also provides the capability to host GE, customer and third-party software applications to maximize its versatility. https://www.unmannedsystemstechnology.com/2019/05/advanced-avionics-computer-introduced-for-unmanned-vehicles/

  • BAE Systems rachète pour plus de 2 milliards de dollars d'actifs à United Technologies et Raytheon

    21 janvier 2020 | International, C4ISR

    BAE Systems rachète pour plus de 2 milliards de dollars d'actifs à United Technologies et Raytheon

    Le groupe britannique de défense BAE Systems a annoncé lundi le rachat en numéraire de plus de 2 milliards de dollars d'actifs aux groupes de défense américains United Technologies et Raytheon, en train de finaliser leur rapprochement. BAE va acquérir un système de géolocalisation militaire à Collins Aerospace, filiale de United, pour quelque 1,9 milliard, et également reprendre pour 275 millions de dollars l'activité de radio tactique aéroportée de Raytheon. Ces transactions sont soumises à "la réalisation effective de la fusion de Raytheon et United Technologies et à l'accord des autorités", précise BAE. Ces actifs, qualifiés d'"opportunités uniques" par le directeur général de BAE Charles Woodburn, sont sur le marché dans le cadre de désinvestissements requis par les autorités américaines de la concurrence pour approuver le rapprochement de Raytheon et United Technologies. Ils "complètent fortement notre activité de systèmes électroniques basée aux Etats-Unis" et présentent "de fortes perspectives de croissance". Ils devraient aussi "avoir un impact positif immédiat sur les résultats et la trésorerie" de BAE, précise le communiqué. L'activité de géolocalisation, dont le rachat sera financé par endettement, devrait générer un chiffre d'affaires de 359 millions de dollars et un excédent brut d'exploitation (adjusted EBITDA) de 127 millions de dollars en 2020. Celle de radio pour l'aviation militaire, "qui conçoit un vaste éventail de systèmes de communications sensibles avec le département américain de la Défense, les gouvernements alliés", affiche "un long historique d'innovations". Elle devrait générer un chiffre d'affaires de 125 millions de dollars en 2019, avec un effet positif immédiat sur les résultats et la trésorerie. Elle devrait être financée par des liquidités existantes. https://www.journal-aviation.com/actualites/43690-bae-rachete-pour-plus-de-2-milliards-de-dollars-d-actifs-a-united-technologies-et-raytheon

  • Relance : la commande de 20 Rafale préconisée par un rapport parlementaire

    23 juillet 2020 | International, Aérospatial

    Relance : la commande de 20 Rafale préconisée par un rapport parlementaire

    Les députés Benjamin Griveaux et Jean-Louis Thiériot, membres de la commission de la défense de l’Assemblée nationale, ont publié un rapport sur «la place de l’industrie de défense dans la politique de relance». Pour les rapporteurs, «l’Etat arrive à une séquence historique où c’est à la Défense de prendre le relais des marchés civils et export». Ils plaident pour une relance «par les commandes militaires», estimant notamment qu’une « commande d’une vingtaine de Rafale» est aujourd’hui «indispensable». Un tel contrat dépasserait les deux milliards d’euros ; afin de venir en aide aux sous-traitants de Dassault Aviation, cette commande devrait être passée dans les prochains mois.  L’Opinion du 23 juillet   

Toutes les nouvelles