15 septembre 2020 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

Le ministère des Armées reste mobilisé pour le soutien de la BITD

 

Air & Cosmos consacre un article à l’action de la «task force» mise en place en mars dernier par le ministère des Armées pour soutenir les entreprises de la BITD (Base Industrielle et Technologique de Défense) face aux conséquences de la crise sanitaire. 47 entreprises, dont l’activité est stratégique ou critique pour la BITD française, ont déjà été soutenues grâce à la cellule mise en place par le ministère des Armées, ce qui représente presque la moitié des «92 chantiers ouverts», indique Vincent Imbert, ingénieur général de l’armement, qui dirige la «task force». Depuis le mois de mars, «nous avons recueilli auprès des différents organismes acheteurs du ministère des Armées, de la DGA et des services de soutien leurs listes d’industriels stratégiques ou critiques qui pouvaient se retrouver en position délicate. Des contacts ont aussi été pris avec les grands maîtres d’œuvre, les groupements industriels comme le GIFAS, le GICAT et le CIDEF, afin d’obtenir de leur part une liste de sous-traitants qu’ils jugeaient en situation à risque», explique-t-il. «Nous devons être attentifs à ce qu’il y ait une vraie solidarité au niveau national, au niveau des entreprises, afin que le tissu industriel soit alimenté de la meilleure façon possible par les engagements et les investissements que nous allons faire», conclut-il.

 

Air & Cosmos du 11 septembre

 

Sur le même sujet

Toutes les nouvelles