6 janvier 2020 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

La DGA lance CI-AILE, un cluster d’innovation technique de défense dans le domaine de l’aéromobilité

La DGA lance CI-AILE, un cluster d’innovation technique de défense dans le domaine de l’aéromobilité

La Direction générale de l’armement a inauguré le 19 décembre 2019 sur son centre d’expertise et d’essais Techniques aéronautiques à Balma (proche de Toulouse) un cluster d’innovation technique de défense dans le domaine de l’aéromobilité. Baptisé CI-AILE, ce cluster a été créé en associant quatre partenaires régionaux fondateurs : la DGA, l’armée de Terre, l’institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE-SUPAERO) et la communauté défense du pôle Aerospace Valley  dans les régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine.

Logo du cluster CI-AILE

Le cluster CI-AILE a pour objectif de détecter, orienter et expérimenter les innovations portées par les acteurs régionaux afin de faire émerger de nouvelles solutions technologiques pour la défense dans le domaine de l’aéromobilité en lien avec l’Agence de l’innovation de défense (AID). 

Basé en région Occitanie, il pourra bénéficier d’un écosystème riche dans le domaine aéronautique et en particulier dans celui de l’aéromobilité, tout en restant ouvert à des partenariats avec des acteurs implantés dans d’autres régions de France.

Le comité stratégique de CI-AILE est co-présidé par le directeur du centre d’expertise et d’essais DGA Techniques aéronautiques, le sous-chef d’état-major plans et programmes de l’armée de Terre, le directeur général de l’institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace . Son comité de pilotage comprend un représentant de chaque membre fondateur. Ce nouveau cluster s’inscrit dans l’effort global du ministère des Armées en faveur du soutien à l’innovation, coordonné par l’Agence de l’innovation de défense en lien étroit avec la DGA.

CI-AILE est un partenariat dont le fonctionnement repose sur un comité stratégique qui donne les orientations du cluster et un comité de pilotage qui anime et conduit les ateliers technico-opérationnels.

Le comité de pilotage de ce cluster est constitué de personnels de DGA Techniques aéronautiques, de la 11e brigade parachutiste basée à Toulouse, du commandement des forces spéciales terre basé à Pau, de l’ISAE-SUPAERO et d’Aerospace Valley.

Il se réunira pour la première fois en janvier 2020.

Les périmètres attendus de l’innovation dans le domaine de l’aéromobilité sont la captation et l’évaluation de technologies innovantes dans les domaines :

- du parachutage de combattants de l’armée de Terre et d’équipements, de mise à terre à partir d’aéronefs (aérolargage, aérocordage…) 

- de l’embarquement sur aéronefs (voilure fixe et tournante) de combattants de l’armée de Terre et d’équipements (aérotransport, aérocordage…) 

- de l’équipement du combattant débarqué et embarqué, toutes fonctions opérationnelles confondues, et de son adaptation aux contraintes du parachutiste 

- des méthodes et des moyens d’essais et de la R&T dans le domaine de l’aéromobilité.

Cinq clusters d’innovation techniques ont déjà été créés en 2019 par la DGA autour de ses centres d’expertise et d’essais, CI-AILE étant le sixième : 

  • ALIENOR à Saint-Médard-en-Jalles dans le domaine aérospatial 
  • GIMNOTE à Toulon et ORION à Brest pour le domaine des techniques navales
  • GINCO à Vert-le-Petit (Essonne) dans le domaine de la maitrise des techniques nucléaire, radiologique, biologique et chimique
  • LAHITOLLE à Bourges dans le domaine des techniques terrestres.

https://www.defense.gouv.fr/dga/actualite/la-dga-lance-ci-aile-un-cluster-d-innovation-technique-de-defense-dans-le-domaine-de-l-aeromobilite 

Sur le même sujet

Toutes les nouvelles