27 janvier 2024 | International, Aérospatial

Greece to get US draft letter approving purchase of F-35 jets - sources

Sur le même sujet

  • Safetyn veut améliorer la sécurité de l'aviation générale

    15 mars 2019 | International, Aérospatial

    Safetyn veut améliorer la sécurité de l'aviation générale

    DEBORAH LOYE La jeune pousse française est incubée chez InnoGEX , une structure publique labellisée CERN. Elle dévoilera son produit lors du prochain Salon du Bourget. Ingénieur chez Airbus, Arnaud Violland fait le constat d'une grosse disparité entre la sécurité dans l'aviation commerciale et l'aviation générale. « Cette dernière, qui inclut les hélicoptères ainsi que tous les aéronefs pilotés par un seul pilote, était beaucoup moins bien servie », raconte l'entrepreneur. Fin 2016, il décide de créer une start-up, qui aurait pour mission de pallier cet écart. Deux ans plus tard, Safetyn emploie 10 personnes, dont ses quatre cofondateurs. Réagir au stress La jeune pousse se concentre sur l'aspect psychologique de la gestion des urgences par des pilotes seuls dans leurs cockpits. « Nous musclons cognitivement les pilotes pour qu'ils deviennent de vrais bons gestionnaires de risque », explique le cofondateur et PDG de l'entreprise. Concrètement, Safetyn développe une « box intelligente »qui se place dans le cockpit et propose une assistance au pilotage en situation de danger. Cette dernière prend en compte les paramètres psychologiques du pilote, de sorte à l'assister le plus efficacement. « Nous ne répondons pas tous au stress de la même manière, il est donc important de proposer des solutions personnalisées », explique Arnaud Violland. Le pilote peut en outre être mis en relation avec un assistant au sol, qui connaît lui aussi son profil, et peut l'aider en conséquence. « Cela permet de réduire le temps de résolution du problème », indique l'entrepreneur. Article complet: https://business.lesechos.fr/entrepreneurs/idees-de-business/0600558292284-safetyn-veut-ameliorer-la-securite-de-l-aviation-generale-327787.php

  • Le ministère des Armées a consommé tous ses crédits en 2020

    13 janvier 2021 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Le ministère des Armées a consommé tous ses crédits en 2020

    La ministre des Armées, Florence Parly, a déclaré, mardi 12 janvier, lors de son audition à l'Assemblée nationale, que son ministère a consommé les 37,5 milliards d'euros qui étaient prévus en loi de finances initiale pour 2020, malgré les perturbations induites par la crise sanitaire. Elle a également indiqué que le ministère des Armées a bénéficié de 800 millions d'euros de crédits dégelés en novembre, une « date qui n'avait jamais été aussi anticipée par rapport à la fin de l'année ». En 2021, le ministère doit présenter une actualisation de la loi de programmation militaire (LPM), dont la mise en œuvre devra intervenir avant la fin de l'année 2021. Cette actualisation doit notamment permettre de préciser l'évolution des effectifs pour les années 2024 et 2025 et de vérifier la bonne adéquation entre les objectifs fixés dans la LPM, les réalisations et les moyens consacrés. Florence Parly a précisé que ce processus doit aussi déterminer les menaces auxquelles la France risque d'être confrontée dans les années à venir. La Tribune du 13 janvier

  • GE Aerospace signs F-35 Avionics and Power services agreement

    20 avril 2023 | International, Aérospatial

    GE Aerospace signs F-35 Avionics and Power services agreement

    EVENDALE, Ohio--(BUSINESS WIRE)--GE Aerospace has signed an agreement with Lockheed Martin to support avionics and electrical power systems on the F-35 globally. https://www.businesswire.com/news/home/20230419005782/en/GE-Aerospace-signs-F-35-Avionics-and-Power-services-agreement

Toutes les nouvelles