Back to news

June 17, 2019 | International, Aerospace, Other Defence

iBASEt s’associe à Amazon Web Services pour lancer une plateforme de fabrication Cloud dédiée au marché de l’Aérospatiale et de la Défense

POSTED BY: AEROMORNING

La plateforme conçue par iBASEt et hébergée gr'ce au Cloud Amazon offre une infrastructure de fabrication moderne, une amélioration de l'évolutivité et une réduction du coût de possession

LE BOURGET (France), le 13 juin 2019 – iBASEt, fournisseur de solutions logicielles industrielles (MES/MMO, MRO, gestion de qualité et fournisseurs) annonce sa collaboration avec Amazon, dans le cadre du programme Usine intelligente d'AWS. Objectif : le lancement sur AWS d'une suite logicielle de fabrication numérique créée par iBASEt, basée sur le Cloud et dédiée aux fabricants du secteur de l'aérospatiale et de la défense.

En coopération avec AWS, iBASEt fournit aux constructeurs de l'aérospatiale et de la défense une plateforme permettant d'exploiter des services natifs afin de créer et déployer rapidement toutes sortes d'applications et de gérer leurs mises à jour plus efficacement. Cette solution offre aux constructeurs du marché de l'Aérospatiale et de la Défense une visibilité et un contrôle accrus de leurs opérations avec un coût de possession réduit, une plus grande sécurité, une meilleure gestion des performances, une résolution des problèmes, des mises à jour logicielles automatiques et une mise en œuvre simplifiée, dans un secteur à la fois complexe et fortement réglementé.

Sung Kim, directeur de la technologie chez iBASEt explique : « En travaillant avec AWS, sur la plateforme commerciale, nos clients bénéficieront d'un environnement Cloud capable d'accroître l'efficacité et le contrôle de leurs opérations de fabrication, mais aussi de leur continuité numérique. Conférant une puissante infrastructure, le Cloud permet d'exploiter toute une gamme de services natifs afin d'adapter différentes technologies de façon homogène, reliant les opérations et la gestion de la maintenance dans un flux de données intégré à la chaîne de valeur et au cycle de vie du produit ».

Josef Waltl, directeur du segment mondial des logiciels industriels chez Amazon Web Services déclare : « Nous nous réjouissons de compter iBASEt dans notre réseau de partenaires AWS. La société iBASEt rejoint ainsi une liste de partenaires APN (AWS Partner Network) stratégiques, spécialisés dans les logiciels industriels. Ensemble, et au bénéfice des constructeurs de l'Aérospatiale et de la Défense, nous allons pouvoir conjuguer la puissante plateforme d'iBASEt dédiée aux processus de fabrication modernes aux avantages d'AWS Cloud. La solution de fabrication d'iBASEt tirera parti des meilleures pratiques d'AWS en matière de sécurité et de haute disponibilité, dans un environnement Cloud qui offre un déploiement rapide reposant sur des processus automatisés ».

Le programme Usine intelligente d'Amazon aide les entreprises à se concentrer sur l'optimisation de leurs opérations de fabrication, sans se soucier de l'infrastructure nécessaire. Cette approche repose sur les services Cloud AWS IoT, l'Edge Computing (ou traitement des données à la périphérie), les data lake ainsi que des outils d'analyse avancés. L'objectif est d'améliorer les opérations de fabrication en capturant, harmonisant, analysant, visualisant et exécutant les silos de données de l'usine. Résultat : une amélioration des principaux indicateurs de performance tels que la qualité, la production et le taux de rendement global. AWS accompagne également les industriels dans l'utilisation de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique pour établir des analyses prédictives en temps réel.

iBASEt a récemment annoncé la signature d'un accord avec la société aérospatiale Lockheed Martin (NYSE : LMT). En effet, le constructeur américain a choisi la suite logicielle de fabrication numérique d'iBASEt comme système d'exécution de la fabrication pour sa division aéronautique, laquelle conçoit et construit des avions militaires.

Salon du Bourget

iBASEt sera présent au 53ème Salon International de l'Aéronautique et de l'Espace du 17 au 23 juin 2019 stand B86. Le Salon du Bourget, événement centenaire, est le plus grand et le plus ancien salon aéronautique et spatial au monde. Depuis son lancement, le salon a été au cœur de l'évolution du marché mondial de l'aéronautique, dont il est devenu au fil des ans le plus important lieu de rencontre.

A propos d'iBASEt

iBASEt est l'un des principaux fournisseurs de solutions logicielles pour les industries complexes et hautement réglementées, telles que l'aérospatiale et la défense, les dispositifs médicaux, le nucléaire, l'équipement industriel, l'électronique et la construction navale. Le logiciel iBASEt de fabrication numérique rationalise et intègre les systèmes de gestion des opérations et d'exécution de production (MES/MOM), de maintenance, réparation et révision (MRO) et de gestion de qualité pour la production et de fournisseurs (EQMS). iBASEt est utilisé par plusieurs organisations industrielles leaders dans le cadre de leurs projets de fabrication numérique de produits.

http://www.aeromorning.com/blog/ibaset-sassocie-a-amazon-web-services-pour-lancer-une-plateforme-de-fabrication-cloud-dediee-au-marche-de-laerospatiale-et-de-la-defense/

On the same subject

  • Japan unveils its hypersonic weapons plans

    March 16, 2020 | International, Aerospace

    Japan unveils its hypersonic weapons plans

    By: Mike Yeo MELBOURNE, Australia — Japan has outlined its research and development road map for its homegrown, standoff hypersonic weapons, confirming that it is seeking an incremental growth in capability and providing more details about the kinds of threats it is targeting with this new class of weapon. In a Japanese-language document published on the Acquisition, Technology and Logistics Agency website, the government said two classes of standoff hypersonic systems will be deployed — the Hypersonic Cruise Missile (HCM) and the Hyper Velocity Gliding Projectile (HVGP). The former will be powered by a scramjet engine and appears similar to a typical missile, albeit one that cruises at a much higher speed while capable of traveling at long ranges. The HVGP, on the other hand, will feature a solid-fuel rocket engine that will boost its warhead payload to a high altitude before separation, where it will then glide to its target using its altitude to maintain high velocity until impact. The agency also provided more details regarding warhead payloads, with different warheads planned for both seaborne and land targets. The former will be an armor-piercing warhead designed specifically for penetrating “the deck of the [aircraft] carrier,” while a land-attack version will utilize a high-density, explosively formed projectile, or EFP, for area suppression. Area suppression effects for the latter will be achieved via the use of multiple EFPs, which are more commonly known as a shaped charge. An EFP is made up of a concave metal hemispherical or cone-shaped liner backed by a high explosive, all in a steel or aluminum casing. When the high explosive is detonated, the metal liner is compressed and squeezed forward, forming a jet whose tip may travel as fast as 6 miles per second. Japan's road map also revealed the country is taking an incremental approach with regard to designing the shapes of warheads and developing solid-fuel engine technology, with plans to field early versions of both in the 2024 to 2028 time frame. They are expected to enter service in the early 2030s. The agency expects both systems to navigate via satellite navigation with an inertial navigation system as backup. Japan is seeking to establish a network of seven satellites to enable continuous positioning for its self-defense forces, which will enable it to provide continuous navigation data without relying on foreign satellites. Warhead guidance is achieved via either radio-frequency imaging converted from doppler shift data — which the government agency said will be able to identify stealthy naval targets in all weather conditions — or an infrared seeker capable to discriminating specific targets. Japan has been conducting R&D into various areas related to hypersonic weapons for a number of years, although most of it was to benefit other fields like satellite navigation and solid-fuel rockets. More work remains, however, in areas like hypersonic guidance systems, warhead and missile-body thermal shielding, and hypersonic propulsion systems in order for Japan to be able to field a viable standoff hypersonic weapons capability. https://www.defensenews.com/industry/techwatch/2020/03/13/japan-unveils-its-hypersonic-weapons-plans/

  • US Air Force eyes fleet of 1,000 drone wingmen as planning accelerates

    March 8, 2023 | International, Aerospace

    US Air Force eyes fleet of 1,000 drone wingmen as planning accelerates

    The Air Force is trying to map out how it might operate, organize and support a fleet of autonomous drones flying alongside crewed fighters.

  • Bell V-280 Valor tech demonstrator retires from flight

    June 28, 2021 | International, Aerospace

    Bell V-280 Valor tech demonstrator retires from flight

    The V-280 Valor first flew in December 2017 and is now retiring from flight as Bell prepares to compete to build the Army's future long-range assault aircraft.

All news