2 avril 2024 | International, Terrestre

North Korea says it test-fired new solid-fuel hypersonic missile

Sur le même sujet

  • US Air Force wants to avoid F-35 mistakes on sixth-gen fighter

    23 mai 2023 | International, Aérospatial

    US Air Force wants to avoid F-35 mistakes on sixth-gen fighter

    The Air Force plans to award a contract to a vendor to build its Next Generation Air Dominance fighter in 2024.

  • Reaper : des équipages espagnols viennent se former en France

    20 mars 2020 | International, Aérospatial

    Reaper : des équipages espagnols viennent se former en France

    L'Armée de l'air a accueilli deux équipages de Reaper venus d'Espagne, à l'occasion de leur stage de requalification. 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque. Le 13 mars, l'Armée de l'air française a annoncé avoir participé à la formation de deux équipages de drones Reaper espagnols. Il s'agissait en fait d'un stage de requalification, une procédure courante pour les pilotes de drones, qui s'est déroulé au sein de la base 709 de Cognac-Chateaubernard, qui accueille la 33e escadre de surveillance, de reconnaissance et d'attaque. La 33e ESRA est celle qui met en œuvre les drones Reaper français et forment les équipages à travers l'Escadron de transformation opérationnelle drone (ETOD) 3/33 « Moselle ». Coopération franco-espagnole. Les deux équipages espagnols ont ainsi pu suivre ce stage du 3 au 14 février. Le capitaine Redondo, de l'Ejercito del Aire, a déclaré à cette occasion : « c'est une grande chance pour nous de pouvoir bénéficier du retour d'expérience des pilotes et instructeurs français qui travaillent sur ces drones depuis plus longtemps. Nous avons pu échanger sur nos connaissances et nos missions respectives et sommes reconnaissants d'avoir pu apprendre de leur vécu », rapporte l'armée de l'Air. En effet, la livraison du premier système de drones Reaper à la France remonte à 2013, lequel a immédiatement été employé en Opex, dans le cadre de l'opération Barkhane. Un dispositif différent. La France a ainsi accompagné les deux pilotes et les deux opérateurs capteurs espagnols dans ce stage de requalification, qu'ils ont pu valider à l'issue de deux semaines de formation. Les équipages ont particulièrement travaillé sur les procédures de décollage et d'atterrissage de l'aéronef, sur l'emploi du radar ainsi que sur les différentes procédures d'urgence. Mais alors que les équipages espagnols s'articulent autour de deux personnes, la France adopte une approche différente dans ce domaine, avec un équipage à quatre. « Nous travaillons en équipage de deux personnes et les informations recueillies sont envoyées par satellite pour traitement. L'Armée de l'air française forme quant à elle deux personnes de plus qui intègrent l'équipage : un officier renseignement et un opérateur qui traitent les informations instantanément et sont en liaison directe avec leur commandement », met en avant l'Ejercito del Aire. Une distinction dont la France est fière et qui lui permet de transmettre rapidement un renseignement enrichi auprès des décideurs et du C2 lors des missions Reaper. https://www.air-cosmos.com/article/reaper-des-quipages-espagnols-viennent-se-former-en-france-22777

  • U.S. Army Awards $6.07 Billion Contract to Lockheed Martin for PAC-3 MSE Production, Associated Equipment

    6 mai 2020 | International, Terrestre

    U.S. Army Awards $6.07 Billion Contract to Lockheed Martin for PAC-3 MSE Production, Associated Equipment

    Dallas, April 30, 2020 /PRNewswire/ - Lockheed Martin (NYSE: LMT) received a $6.07 billion contract from the U.S. Army for the production of Patriot Advanced Capability-3 (PAC-3) Missile Segment Enhancement (MSE) interceptors and associated equipment, to be delivered across FY21, FY22 and FY23 contract years. The contract calls for the production and delivery of PAC-3 MSE interceptors, launcher modification kits, associated equipment and non-recurring efforts to support the United States and global customers. "This contract demonstrates our customer's continued confidence in our ability to deliver unmatched Hit-to-Kill technology that defeats the ever-expanding global threats of today and tomorrow," said Scott Arnold, vice president, Integrated Air & Missile Defense at Lockheed Martin Missiles and Fire Control. "PAC-3 MSE is one of the most capable multi-mission interceptors, enabling our customers to defend against advanced tactical ballistic missiles, cruise missiles and aircraft." To meet customer demand and increase production capacity, Lockheed Martin is currently building an 85,000-square-foot expansion at the Camden, Arkansas, facility where PAC-3 MSE interceptors are assembled. The building is expected to be complete by fourth quarter 2021, with operations beginning in first quarter 2022. Ten nations - the United States, Qatar, Japan, Romania, Poland, the United Arab Emirates, Sweden, Korea, Bahrain and Germany - have signed agreements to procure PAC-3 MSE interceptors. For additional information, visit our website. About Lockheed Martin Headquartered in Bethesda, Maryland, Lockheed Martin is a global security and aerospace company that employs approximately 110,000 people worldwide and is principally engaged in the research, design, development, manufacture, integration and sustainment of advanced technology systems, products and services. View original content to download multimedia:http://www.prnewswire.com/news-releases/us-army-awards-6-07-billion-contract-to-lockheed-martin-for-pac-3-mse-production-associated-equipment-301050685.html SOURCE Lockheed Martin

Toutes les nouvelles