27 mai 2021 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

Contracts for May 26, 2021

Sur le même sujet

  • How Will The Next Pentagon Strategy Deal With China?

    16 décembre 2021 | International, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    How Will The Next Pentagon Strategy Deal With China?

    U.S. Defense Department strikes a balance between raising tensions with Beijing and its case for urgent modernization.

  • New Research Warns About Weak Offboarding Management and Insider Risks

    29 mai 2024 | International, Sécurité

    New Research Warns About Weak Offboarding Management and Insider Risks

    With over 80,000 tech employees laid off in early 2024, effective offboarding is more challenging than ever.

  • Le ministère des Armées se félicite de l’amélioration de la disponibilité de ses aéronefs

    11 janvier 2022 | International, Aérospatial

    Le ministère des Armées se félicite de l’amélioration de la disponibilité de ses aéronefs

    En décembre 2017, la réforme du Maintien en condition opérationnelle aéronautique (MCO Aéro) entérinait la création de la Direction de la Maintenance aéronautique (DMAé), sous l'autorité directe du Chef d'état-major des armées (CEMA). Sa t'che vise à simplifier la chaîne du MCO Aéro en regroupant tous les marchés de maintenance relatif à un type d'aéronef précis dans un contrat dit « verticalisé », lequel est ensuite notifié à un prestataire unique, avec une obligation de résultats à la clé. En mai dernier, la DMAé avait indiqué que 82 Rafale étaient disponibles en février 2021, contre 70 un an plus tôt. Des progrès avaient également été constatés pour les 67 hélicoptères d'attaque Tigre de l'Aviation légère de l'armée de Terre (ALAT), 31% d'entre eux ayant été considérés « disponibles » en 2020, contre 26% en 2017. Cependant, les points de référence ne sont pas les mêmes qu'en mai 2021. Ainsi, selon ces dernières, 55% des 98 Rafale en dotation au sein de l'armée de l'Air et de l'Espace (AAE) au premier juillet 2021 auront finalement été disponibles (contre 53% en 2018, sur une flotte de 102 appareils). Avec les prélèvements devant être effectués sur la flotte de Rafale de l'AAE afin d'honorer les commandes passées par la Grèce et la Croatie, l'amélioration de la disponibilité des appareils restants est un impératif. Opex360 du 10 janvier

Toutes les nouvelles