16 octobre 2018 | Local, Naval

Canadian frigate delayed again

Ian Keddie, Toronto - IHS Jane's Defence Weekly

A long-awaited decision on the Canadian Surface Combatant (CSC) frigate replacement programme has been delayed once more, although it is unclear for how long.

In the official Public Services and Procurement Canada (PSPC) update document released on 27 September, PSPC indicated no CSC design would be chosen in third quarter 2018, after indicating to Jane’s in May 2018 that a decision would be made at that time.

In the update document, ‘The National Shipbuilding Strategy in 2018,’ which outlines the state of the federal shipbuilding plan, the PSPC said, “Request for Proposals to select the Canadian Surface Combatant (CSC) design and design team has closed.

https://www.janes.com/article/83808/canadian-frigate-delayed-again

Sur le même sujet

  • Canada restricts military exports to Hong Kong

    8 juillet 2020 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    Canada restricts military exports to Hong Kong

    Dear members,    On July 3, 2020, the Government of Canada announced it will review applications for the export of “sensitive military items” or “sensitive goods” destined to Hong Kong with the same considerations as it does for those items destined for the People's Republic of China.   Whether or not to approve a permit will now be a case-by-case political decision taken by the Minister of Foreign Affairs. What constitutes “sensitive military items” and “sensitive goods” will be determined by Global Affair Canada (GAC), on a case-by-case basis, from items that are found on any of the seven Export Control Group Lists (ECL). Permits for what are considered "sensitive military items" will not be approved.  While Canadian firms have exported very little in the way of ECL Group 2 items to Hong Kong in recent years, these changes appear to create a high level of regulatory risk for companies considering new business opportunities that would require exporting items found on the Export Control Group Lists. You are encouraged to review your business development plans and reconsider accordingly. You can read the details of the:  July 3 Statement here. (link: canada.ca/en/global-affairs/news/2020/07/canada-takes-action-following-passage-of-national-security-legislation-for-hong-kong.html)  July 7 Notice to Exporters (Serial No. 1003) here. (link: international.gc.ca/trade-commerce/controls-controles/notices-avis/1003.aspx?lang=eng)  Canada's Export Control Group Lists (ECL) here.  (link: international.gc.ca/controls-controles/about-a_propos/expor/guide-2018.aspx?lang=eng)  CADSI is working with GAC to inform impacted companies. If you have any questions, please contact your GAC Permit Officer and let CADSI know of any impacts on your company by emailing Mindy Pearce, Policy Advisor: mindy@defenceandsecurity.ca.  

  • DEUX ÉQUIPES DE VOLTIGE CANADIENNES DANS LE CIEL : LES SNOWBIRDS ET LES CF-18

    5 septembre 2019 | Local, Aérospatial

    DEUX ÉQUIPES DE VOLTIGE CANADIENNES DANS LE CIEL : LES SNOWBIRDS ET LES CF-18

    La démonstration du CF-18 Hornet et le spectacle au crépuscule du CF-18 Hornet Le colonel Chris Hadfield se joindra au CF-18 Hornet pour un vol héritage à AERO Gatineau-Ottawa 2019. Le premier astronaute canadien à marcher dans l’espace pilotera le Spitfire Mk IX de Vintage Wings of Canada pour se joindre au CF-18 pour un vol patrimonial. De retour pour sa 9e année à AERO Gatineau-Ottawa, l’équipe de démonstration des CF-18 offrira un spectacle exaltant et dynamique que vous n’oublierez pas! Cette année, l’équipe de démonstration des CF-18 de l’Aviation canadienne a choisi le thème « 70e anniversaire de l’OTAN ». Le CF-18 Hornet peut voler beaucoup plus vite que la vitesse du son – mais pas lorsqu’il se produit pour le public! La démonstration montrera également sa capacité à voler très lentement, le nez vers le ciel. Le CF-18 Hornet de l’ARC sera en spectacle le samedi et le dimanche avec une démonstration spéciale au crépuscule le vendredi soir. Les Snowbirds des Forces canadiennes Saviez-vous que les excitants vols de précision des 9 avions sont rendus possible par 80 membres des Forces armées canadiennes? Basés à Moosejaw, en Saskatchewan, 24 d’entre eux se rendent dans 40 endroits au Canada et aux États-Unis pour la saison 2019. Les Snowbirds volent le Tutor CT 114, conçu et construit au Canada par Canadair afin de servir comme principal avion d’entraînement des Forces armées canadiennes jusqu’à son remplacement par le Hawk CT155 et le Harvard II CT156 en 2000. Le monomoteur General Electric J-85 produit 2700 livres de poussée, laquelle propulse l’appareil relativement léger à des vitesses de plus de 400 noeuds. La voilure droite du CT114 Tutor crée une portance et les contrôles sont précisément réglés, faisant de l’appareil une voiture sport classique pour les airs. Malgré son âge avancé, et grâce à l’entretien exceptionnel dont il fait l’objet, le Tutor est la plateforme idéale en tant qu’avion à réaction de démonstration. Après le spectacle, les Snowbirds vous invitent à rencontrer leur équipe composée de pilotes de spectacle de voltige, d’un officier des affaires publiques et de techniciens hautement qualifiés en aviation, en avionique, en structure d’aéronefs et en soutien mobile. Si vous ne pouvez pas être au spectacle aéronautique, suivez les Snowbirds sur les médias sociaux! Le « TankCam » des Snowbirds, un réservoir de fumée modifié monté sur le ventre de Snowbird 1, contient trois caméras haute résolution capables de capturer des vidéos et des images étonnantes de la formation en vol. Les images seront publiées sur Twitter et Facebook. http://aerogatineauottawa.com/deux-equipes-de-voltige-canadiennes-dans-le-ciel-les-snowbirds-et-les-cf-18/?lang=fr

  • Contrats militaires fédéraux pour General Dynamics Mission Systems

    31 janvier 2019 | Local, C4ISR

    Contrats militaires fédéraux pour General Dynamics Mission Systems

    Dominique Lemoine - 30/01/2019 Trois contrats fédéraux de systèmes intégrés de technologies de l’information pour les Forces armées du Canada ont été attribués à General Dynamics Mission Systems, une entreprise qui est basée en Virginie aux États-Unis. Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) affirme que la valeur totale de ces trois contrats atteint 621,5 millions de dollars, et que ces derniers doivent « générer des retombées économiques », dont le « maintien » de 494 emplois à Ottawa et à Calgary. Selon SPAC, ces trois contrats de cinq ans visent à « fournir aux militaires l’équipement dont ils ont besoin pour s’acquitter de leur travail », et ils concernent « le soutien du système C4ISR de commandement, contrôle, communication, informatique, renseignement, surveillance et reconnaissance ». Le C4ISR est un « ensemble de systèmes tactiques intégrés qui est composé de réseaux interconnectés de systèmes d’information et de communication numériques », précise SPAC, qui soutient aussi que « l’Armée dépend de ces systèmes de communication et d’information pour diriger les opérations terrestres et obtenir l’information requise à cette fin ». Les contrats incluent un « soutien en ingénierie de cybersécurité », d’une valeur de 56,5 millions de dollars, pour « la protection des systèmes d’information et de données contre le vol et les dommages à l’information qu’ils contiennent ». Un deuxième contrat de 367,25 millions de dollars vise le « soutien en génie et intégration » pour « l’intégration du système de C4ISR terrestres ». Le troisième, d’une valeur de 197,75 millions, vise le « soutien du logiciel de transition », pour le « soutien logiciel servant à intégrer différents points de données, tels que les relevés GPS », et ce, « en un seul système qui favorisera la prise de décisions ». Selon le palier fédéral, l’Armée a « besoin des plus récentes technologies pour mieux comprendre son environnement d’opérations et détecter les menaces », le système tactique intégré C4ISR permet aux troupes « de rester en contact les unes avec les autres », ainsi qu’avec des alliés et leur quartier général, et les contrats vont permettre de développer des capacités dans le domaine de la « cyberrésilience ». https://www.directioninformatique.com/trois-contrats-militaires-federaux-pour-general-dynamics-mission-systems/65486

Toutes les nouvelles