Filter Results:

All sectors

All categories

    2978 news articles

    You can refine the results using the filters above.

  • Ottawa annonce 4,9 milliards de dollars pour moderniser les équipements du NORAD

    June 23, 2022 | Local, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Ottawa annonce 4,9 milliards de dollars pour moderniser les équipements du NORAD

    Ottawa va investir 4,9 milliards de dollars sur six ans pour moderniser et pour augmenter les capacités de défense continentale du Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (NORAD), géré conjointement avec les États-Unis, a annoncé lundi la ministre de la Défense Anita Anand. «

  • Lockheed Martin blends AI decision aide, virtual Aegis combat system in drill near Guam

    June 23, 2022 | International, C4ISR

    Lockheed Martin blends AI decision aide, virtual Aegis combat system in drill near Guam

    A pair of Lockheed Martin tools recommended offensive and defensive firing solutions to joint force commanders at Valiant Shield 2022, and a second system digitally sent the targeting data to shooters on the ground.

  • Salon Eurosatory 2022 : dossier spécial d’Air & Cosmos

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Salon Eurosatory 2022 : dossier spécial d’Air & Cosmos

    Air & Cosmos consacre un dossier au salon Eurosatory 2022, qui s’est tenu du 13 au 16 juin à Paris. Le magazine publie notamment un article présentant les évolutions du parc d’hélicoptères de l’armée de Terre. Le standard 2 du Tigre sera évalué à l’automne 2022, tandis que le Guépard doit arriver en 2027. Le 4ème régiment d’hélicoptères des forces spéciales (RHFS) a de plus conclu un accord de coopération renforcée avec le GAMSTAT (Groupement aéromobilité de la section technique de l’armée de Terre) de Valence, qui dispose « de moyens réservés, en hélicoptères, en experts de domaines et en capacité de fabrication pour le soutien aux expérimentations ».

  • Macron petitions Europe to support its own defense industry amid new ‘war economy’

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Macron petitions Europe to support its own defense industry amid new ‘war economy’

    The French president has made an impassioned plea for Europe to focus inward to defend itself amid an evermore unstable geopolitical environment.

  • See the show floor and live drills at Eurosatory

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    See the show floor and live drills at Eurosatory

    Whether you were able to attend Eurosatory this year or not, you won't want to miss these highlights.

  • Salon Eurosatory : les armes israéliennes s’exportent en Europe

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Salon Eurosatory : les armes israéliennes s’exportent en Europe

    56 entreprises israéliennes étaient présentes au salon Eurosatory. Les exportations militaires israéliennes ont battu un record en 2021 : avec 11,2 Md$, elles « ont réalisé une augmentation de 55% en deux ans », affirme le brigadier général Yair Kulas, chef de la Sibat (International Defense Cooperation Directorate du ministère de la Défense). L'Europe est le premier client, avec 41% du total des exportations, contre 30% en 2020, suivie par la région Asie-Pacifique (34%), l'Amérique du Nord (12%) et les pays du Golfe (7%). A Eurosatory, la société Elbit, notamment, a présenté « Raketa », un nouveau système radar capable de suivre plusieurs objets dans l'espace, ce qui élimine la nécessité de hiérarchiser les cibles. Israel Aircraft Industries a dévoilé l'OTHELLO-P, un nouveau système de détection de tir passif haute performance (GDS), qui augmente la capacité de survie et la capacité des troupes à riposter.  Les Echos du 17 juin 

  • Paris Air Forum : la France est-elle prête à faire face à une guerre hybride ?

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Paris Air Forum : la France est-elle prête à faire face à une guerre hybride ?

    Le colonel Thierry Bauer, chef du pôle opérations du COMCYBER, le colonel Guillaume Bourdeloux, commandant des opérations spatiales de l’armée de l’Air et de l’Espace, et le général Pascal Ianni, conseiller communication et porte-parole du chef d’Etat-major des armées, ont évoqué les nouveaux champs de conflictualité lors du Paris Air Forum, organisé par La Tribune mardi 7 juin. « Aujourd'hui, la guerre informationnelle est une donnée importante, sinon majeure, de tous les engagements opérationnels des armées françaises », explique le général Pascal Ianni. « L'hybridité est la combinaison de plusieurs modes d'actions dans le temps et dans l'espace. La particularité de la guerre hybride est qu'elle va mêler des modes d'action purement militaires à des modes d'actions politiques, diplomatiques, économiques, sociaux, culturels. Toute la difficulté dans l'hybridité est de parvenir à synchroniser et coordonner les effets produits dans le temps et dans l'espace pour atteindre l'objectif politique qui est fixé par l'autorité politique », indique-t-il. Le colonel Thierry Bauer appelle à « poursuivre l'effort » dans le domaine de la lutte informatique défensive comme offensive : « Nous travaillons à être en position de nous-même effectuer des attaques informatiques sur les systèmes adverses ». Le colonel Guillaume Bourdeloux souligne quant à lui « qu’on est dans une nouvelle ère spatiale ». « Il faut qu'on comprenne que maintenant la guerre dans l'Espace n'est pas un mythe et qu'elle a lieu quasiment au quotidien. Il faut vraiment qu'on opérationnalise ce milieu », estime-t-il. Ce qui rend ce milieu hybride, c'est son caractère dual, il est donc « difficile de distinguer une action civile qui pourrait être à portée militaire ».  La Tribune du 16 juin 

  • Au salon Eurosatory, l’Eurosatory Lab, un pôle pour encourager les ponts entre innovations civiles et militaires

    June 17, 2022 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Au salon Eurosatory, l’Eurosatory Lab, un pôle pour encourager les ponts entre innovations civiles et militaires

    Au salon Eurosatory, qui s’est tenu au Parc des expositions de Paris-Nord Villepinte du 13 jusqu’à ce vendredi 17 juin, les startups étaient fortement représentées. Hébergées au sein de l’Eurosatory Lab, le pôle du salon dédié à l’innovation, 67 startups françaises et internationales ont été accueillies, dont un grand nombre proposant des produits ou des technologies ayant un usage dual, à la fois civil et militaire : la cybersécurité, l’intelligence artificielle, la simulation, la robotique, la réalité virtuelle… L’Usine Nouvelle cite notamment Conscious Labs, une startup française spécialisée dans les neurotechnologies, qui propose des casques qui analysent l’activité cérébrale. Présente surtout dans le secteur médical, elle se propose d’utiliser sa technologie pour l’analyse de l’activité cérébrale des pilotes d’avions ou d’hélicoptères dans des situations de stress intense. Emmanuel Chiva, directeur de l’Agence de l’innovation de défense au sein du ministère français des Armées, entend favoriser les liens entre secteur civil et militaire : l’objectif est de « construire des ponts entre les innovations militaires et civiles », a-t-il affirmé à l’occasion de son discours d’ouverture de l’Eurosatory Lab. En 2022, les armées françaises devraient consacrer pour leurs crédits dédiés à l’innovation un montant de l’ordre d’1 Md€, indique L’Usine Nouvelle.  L’Usine Nouvelle du 17 juin   

  • Aéro Montréal lance 4 nouvelles initiatives en réponse  aux besoins du secteur aérospatial québécois

    June 17, 2022 | Local, Aerospace, C4ISR, Security

    Aéro Montréal lance 4 nouvelles initiatives en réponse aux besoins du secteur aérospatial québécois

    COMMUNIQUÉ DE PRESSE                                                                 Pour diffusion immédiate le jeudi 16 juin   Aéro Montréal lance 4 nouvelles initiatives en réponse aux besoins du secteur aérospatial québécois   Près de 7,9 M$ pour bâtir la chaîne d’approvisionnement carboneutre du futur   Montréal, le jeudi 16 juin 2022 – À l’occasion de la Journée des Chantiers, l’événement annuel qui rassemble ses membres chaque année, Aéro Montréal a annoncé le lancement de 4 nouvelles initiatives pour la relance de la grappe aérospatiale. D’un budget total de près de 7,9 M$, ces stratégies répondront à un objectif commun : celui de construire la chaîne d’approvisionnement carboneutre du futur. Ce projet est rendu possible grâce à la participation financière de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) et du gouvernement du Québec.     Une réponse concrète aux défis identifiés par le secteur aérospatial québécois   En collaboration avec ses précieux partenaires, Aéro Montréal, présente donc aujourd’hui des solutions concrètes à ses membres en fonction de 4 thématiques critiques : l’environnement, la main-d’œuvre, la cybersécurité et l’internationalisation. Les initiatives qui en découlent permettront notamment aux entreprises d’améliorer leur performance environnementale et d’offrir des produits plus écoresponsables, de renforcer leur cybersécurité, de mettre en place des pratiques de ressources humaines qui contribueront à l’inclusion et à la diversité de leur main-d’œuvre, et enfin, de commercialiser leurs produits et services sur les marchés les plus prometteurs à l’international.   « Nos entreprises veulent construire un écosystème plus durable, en misant sur l’environnement, la diversité et l’inclusion. Elles veulent aussi s’adapter dans une ère de numérisation où la croissance exponentielle du partage de données est aussi synonyme de risque de cyberattaques. En offrant un accompagnement dédié sur chacune de ces thématiques stratégiques, Aéro Montréal s’assure de proposer des solutions adaptées à l’évolution et à la croissance de ses membres », indique Suzanne M. Benoît, présidente-directrice générale d’Aéro Montréal.   L’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de DEC, a profité de sa présence à cette Journée des Chantiers pour annoncer l’attribution d’une contribution non remboursable de 6 367 290 $. Cet appui financier vise d’une part, à assurer la relance écoresponsable de l’industrie aérospatiale québécoise et la mise en œuvre des 4 initiatives d’Aéro Montréal et, d’autre part, à poursuivre le projet StartAéro 360, qui permet aux jeunes pousses innovantes de bonifier leur proposition de valeur et de mieux se positionner dans le secteur de l’aérospatiale. Les fonds ont été consentis en vertu de l’Initiative de relance régionale de l’aérospatiale (IRRA), qui a précisément été mise en place pour répondre aux défis identifiés par les entreprises du secteur de l’aérospatiale durant la crise.   « Notre gouvernement a vite reconnu l’urgence de soutenir la relance de l’aérospatiale, un secteur clé de l’économie du Québec durement frappé par la pandémie. Aéro Montréal a su définir et circonscrire avec pertinence les objectifs de ses membres pour les mener vers une relance du secteur qui soit verte et inclusive, fondée sur la résilience et la compétitivité internationale. Notre soutien témoigne de toute l’importance que nous accordons à l’écoresponsabilité des entreprises de chez nous. » L’honorable Pascale St-Onge, députée de Brome–Missisquoi, ministre des Sports et ministre responsable de DEC     Les initiatives qui soutiendront la création de la chaîne d’approvisionnement carboneutre du futur   Encourager les pratiques écoresponsables au sein des entreprises L’initiative écoresponsabilité aura pour objectif de faciliter le développement de nouveaux produits, de nouveaux processus et de nouveaux marchés écoresponsables. Elle veillera à encourager le développement de capacités internes et le processus de certification qui en découle.   Protéger les entreprises du secteur en les outillant en matière de cybersécurité L’initiative cybersécurité, gérée par Aéro Montréal avec la participation de In-Sec-M, assurera l’accompagnement et la formation des entreprises et permettra aux PME du secteur d’aller chercher et de maintenir les accréditations désormais exigées par des gouvernements et des donneurs d’ordre en cybersécurité. Cette initiative est également soutenue par le ministère de l’Économie et de l’Innovation.   « La cybersécurité dans des domaines comme l’aérospatiale sera de plus en plus importante pour les entreprises qui gèrent des données sensibles. Grâce à notre secteur aérospatial dynamique, nous avons les atouts pour développer une expertise qui sera fondamentale dans les prochaines années. »   Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional   Inviter la diversité dans les environnements de travail Avec l’initiative Propulsion Relève inclusive, à laquelle contribuent le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, le Secrétariat à la condition féminine, la Communauté métropolitaine de Montréal et Desjardins, Aéro Montréal engagera aussi des actions concrètes de promotion pour encourager le développement d’une main-d’œuvre diversifiée. « La pénurie de main-d’œuvre qui frappe notre secteur et qui ne va cesser de s’accentuer représente un risque fort pour la compétitivité de notre tissu industriel. Nous devons aborder ce défi en renforçant nos organisations, et cela passe notamment par l’ouverture de nos entreprises et la valorisation des multiples occasions professionnelles de l’industrie auprès des minorités », ajoute madame Benoît.   « L’industrie de l’aérospatiale occupe une place très importante dans l’économie québécoise. Le contexte actuel de pénurie de main-d’œuvre, combiné aux nombreux départs à la retraite dans le secteur, fait qu’un grand nombre d’emplois seront à pourvoir dans les prochaines années. Pour relever ce défi, il est essentiel de viser le recrutement et le développement d’une main-d’œuvre diversifiée et qualifiée. Notre gouvernement est donc fier de participer à cette initiative, qui permettra de soutenir la relève et de favoriser son intégration dans ce secteur d’activité. »   Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie   « Le Grand Montréal connaît un bel élan de son activité économique, mais des défis doivent encore être relevés pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises du secteur de l’aérospatial. Il est essentiel de mettre en place des outils diversifiés comme le fait Aéro Montréal avec l’initiative Propulsion Relève inclusive, qui contribuera à rejoindre des jeunes issus de la diversité. Cette initiative répond à un enjeu ciblé par le Plan métropolitain de développement économique 2022-2031 de la CMM », a souligné Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal.     Stimuler le rayonnement et le positionnement à l’international de l’expertise québécoise L’initiative Rayonnement et croissance internationale, quant à elle, veillera à la présence de délégations québécoises lors de manifestations à portée internationale, tout en offrant de l’accompagnement aux entreprises dans la préparation et l’organisation de B2B.       - 30 - À propos d’Aéro Montréal   Créé en 2006, Aéro Montréal est un forum stratégique de concertation qui réunit l’ensemble des premiers dirigeants du secteur aérospatial québécois issus de l’industrie, des institutions d’enseignement et des centres de recherche, incluant les associations et les syndicats.   Les activités d’Aéro Montréal sont rendues possibles grâce à la participation des gouvernements du Canada et du Québec, de la Communauté métropolitaine de Montréal, ainsi que des entreprises membres de la grappe.   Pour de plus amples informations : Léa Guicheteau Aéro Montréal 514-550-7494  

Shared by members

  • Share a news article with the community

    It’s very easy, simply copy/paste the link in the textbox below.

Subscribe to our newsletter

to not miss any news from the industry

You can customize your subscriptions in the confirmation email.