Back to news

September 16, 2022 | International, Aerospace

Lockheed investing $100M into F-35 controlled combat drones under ‘Project Carrera’

“The underlying behaviors, the autonomy, the way in which the rest of the ecosystem works together — that is exactly what we want to uncover in these series of experiments, to understand how you would actually field this type of capability," said a Lockheed executive.

https://breakingdefense.com/2022/09/lockheed-investing-100m-into-f-35-controlled-combat-drones-under-project-carrera/

On the same subject

  • Red 6 lands contract to put augmented reality on a T-38 training jet

    August 17, 2021 | International, Aerospace

    Red 6 lands contract to put augmented reality on a T-38 training jet

    After integration on a T-38 is complete, a fourth-gen fighter will be next in line.

  • Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse

    September 24, 2021 | International, Naval

    Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse

    DÉFENSE  Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse  Florence Parly, ministre des Armées, accorde un entretien au journal Le Monde. Elle estime que l’affaire de l’annulation du contrat des sous-marins australiens doit pousser l’Europe à s’organiser pour défendre ses intérêts dans le monde. « Les Européens sont capables de déterminer ensemble où se trouvent leurs intérêts. Ils ont compris désormais qu’ils devaient être capables de les défendre partout où ils se trouvent, en se projetant, aussi, bien au-delà des limites de l’Union européenne (UE). C’est un travail que nous allons poursuivre, qui participe directement à la construction de l’Europe de la défense. L’Europe a une opportunité unique de s’affirmer en tant que puissance sur le plan stratégique », souligne-t-elle notamment, indiquant que ce sera l’objectif du premier Livre blanc, la « boussole stratégique », qui sera adopté sous la présidence française de l’UE en 2022. Le PDG de Naval Group, Pierre-Eric Pommellet, est quant à lui revenu, dans un entretien au Figaro, sur les conséquences de la crise pour le groupe. « C'est un choc surmontable mais inédit par la méthode. Très peu d'entreprises ont vécu un scénario aussi violent », souligne-t-il. « 90% de notre activité est réalisée avec nos autres clients », insiste-t-il toutefois : la Marine française, l'Inde, le Brésil, l'Égypte, ou encore la Belgique et les Pays-Bas, notamment. « L'avenir de Naval Group est porté par ses commandes françaises et internationales. Nous avons un carnet de commandes solide avec 5 SNA de classe Barracuda, 4 SNLE de 3e génération, des frégates ainsi que le porte-avions de nouvelle génération », indique le dirigeant.  Le Figaro du 23 septembre et Le Monde du 24 septembre   

  • Contracts for July 30, 2021

    August 2, 2021 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR, Security

    Contracts for July 30, 2021

    Today

All news