Back to news

September 15, 2021 | International, Aerospace

Leonardo trumpets Britishness of its UK medium-helicopter bid

Leonardo Helicopters has taken a further step in strengthening its credentials as the home team in the United Kingdom's upcoming New Medium Helicopter requirement, announcing nine local companies have joined its Team AW149 UK bid.

https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/dsei/2021/09/15/leonardo-trumpets-britishness-of-its-uk-medium-helicopter-bid/

On the same subject

  • Armasuisse a signé le contrat d’acquisition du système SkyView de Thales 

    April 9, 2021 | International, Aerospace

    Armasuisse a signé le contrat d’acquisition du système SkyView de Thales 

    DÉFENSE Air & Cosmos rappelle que la Suisse a choisi le système français SkyView de Thales dans le cadre de son programme « C2Air » qui vise à remplacer les sous-systèmes Ralus (système radar de situation aérienne) et Lunas (système de message de situation aérienne) dans le cadre de son système existant de surveillance aérienne et de contrôle des opérations des forces aériennes. Après une phase d'évaluation lors de laquelle trois systèmes différents ont été testés, armasuisse (Office fédéral de l'armement) avait opté, le 19 septembre 2019 pour le système SkyView. Le Parlement avait approuvé l'acquisition de ce système dans le cadre du message sur l'armée 2020. Le contrat d'acquisition avec le constructeur français a été signé début avril 2021. La réalisation interviendra dans les centres de calcul du DDPS (Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports). Son introduction commencera aux alentours de 2025. Air & Cosmos du 9 avril

  • Mme Parly : Le ministère des Armées n’est pas un « client vache à lait »

    January 23, 2019 | International, Aerospace, Naval, Land, C4ISR

    Mme Parly : Le ministère des Armées n’est pas un « client vache à lait »

    Posté dans Industrie, Politique de défense par Laurent Lagneau Le 22-01-2019 Certes, si la trajectoire financière établie par la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, promulguée le 13 juillet dernier, est respectée, le budget des Armées va augmenter significativement au cours des prochaines années, avec, au total, une enveloppe de 295 milliards d'euros. Il s'agit de pouvoir moderniser des capacités clés, ce qui signifie un carnet de commandes bien rempli pour les industriels de l'armement. Pour autant, et comme l'avait déjà dit le président Macron en juillet 2017, « l'intérêt des armées doit primer sur les intérêts industriels. » Plus tard, lors de ses voeux aux Armées en janvier 2018, il avait remis une couche en évoquant un « meilleur rapport coût-efficacité » s'agissant des matériels. « L'État est aux côtés de ses industriels, il l'est pour les besoins de ses armées comme à l'export, mais j'attends la même exigence, la même transparence et le même esprit de responsabilité de nos industriels de défense. [...] Nous investissons [...] pour avoir les meilleurs prestations possibles », avait-il affirmé. Depuis, la transformation de la Direction générale de l'armement [DGA] a été amorcée. Il s'agit, entre autres, de revoir la façon dont sont conduits les programmes d'armement, en abandonnant la logique dite en « silo » au bénéfice d'un travail en « plateau ». L'objectif est ainsi de simplifier le cycle d'acquisition d'un équipement, tout en favorisant l'accélération et la réactivité des processus et en maîtrisant les coûts et les délais. Article complet: http://www.opex360.com/2019/01/22/mme-parly-le-ministere-des-armees-nest-pas-un-client-vache-a-lait/

  • Pentagon redirects $282M to close ISR gaps

    July 19, 2019 | International, Aerospace

    Pentagon redirects $282M to close ISR gaps

    By: Nathan Strout The Department of Defense redirected more than $282 million to intelligence, surveillance and reconnaissance programs in the past two months, largely from a defense-wide operation and maintenance account. The most recently approved reprogramming of $247 million was dated June 21. According to the Pentagon, the action aims to close ISR gaps in the combatant commands. The transfers go to a variety of programs, including artificial intelligence development and developing a bilateral network to share ISR data with strategic partners. In addition to the $247 million from operation and maintenance accounts, the June 21 reprogramming action also transfers $22.5 million to Special Operations Command. That money was made available after ending a program for a signals intelligence sensor effort that originally appeared in the fiscal year 2018 budget. About $13 million of that funding will now provide signals intelligence sensors for use on contractor airborne ISR systems, while another $6.5 million will go toward modernizing an undisclosed maritime ISR system. The remaining funding will go to acquiring and deploying six new sensitive compartmented information facilities. The June 21 reprogramming action follows a $12.25 million reprogramming action May 20. Then, about $7.9 million of that funding went to classified programs, while the remaining $4.3 million went to upgrading AI and machine learning processors in support of pattern of life analysis. Of the more than quarter of a billion dollars in transferred funding, the Army received $31 million, the Navy received $28.6 million, the Air Force received $77.6 million, and the remaining $144.8 million will be spent on defense-wide programs. Meanwhile, the Air Force has announced July 15 that Col. Julian Cheater will be the service's new director of ISR operations. Cheater will work under the deputy chief of staff for intelligence, surveillance and reconnaissance and cyber effects operations, a position created recently as part of the Air Force's reorganization of it's ISR and cyber efforts. https://www.c4isrnet.com/intel-geoint/2019/07/16/pentagon-redirects-282m-to-close-isr-gaps/

All news