Le Québec jouit d’une situation géographique exceptionnelle au Canada, avec le plus grand littoral au pays traversé par un canal maritime important. Ce n’est donc pas étonnant que l’industrie navale et maritime s’y soit taillé une place de choix.

À ce jour, le Québec compte sept chantiers navals qui œuvrent régulièrement sur des contrats fédéraux, en plus de plusieurs entreprises qui ont fait leur marque dans les niveaux inférieurs de l’industrie et y ont gagné la réputation de chefs de file.

Vous trouverez au Québec des intégrateurs de systèmes électroniques complexes (systèmes de combat, systèmes de propulsion, C4ISR, capteurs), des fabricants de petits navires et des ateliers de réparation et de maintenance de petits et moyens navires. Le Québec possède conséquemment une expertise significative dans quatre segments de marché liés au secteur naval :

  1. Systèmes et composantes à bord des navires (systèmes de mission) ;
  2. Fabrication, structures et composantes de navires ;
  3. Entretien, réparation et remise à niveau de navires;
  4. Systèmes de simulation pour navires, incluant la formation du personnel au moyen de mises en situation (par exemple : logiciel intelligent, systèmes visuels, simulations de réseau et simulateurs en temps réel.

Nouvelles du secteur Naval

  • Canada's exclusion from the AUKUS security pact reveals a failing national defence policy

    24 septembre 2021 | Local, Naval

    Canada's exclusion from the AUKUS security pact reveals a failing national defence policy

    Canada’s ‘fireproof house’ defence strategy is causing problems among its allies. When you are convinced you live in a gated community, the pressure to invest in alarms for your home disappears.

  • Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse

    24 septembre 2021 | International, Naval

    Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse

    DÉFENSE  Affaire des sous-marins australiens : Florence Parly et Pierre-Eric Pommellet s’expriment dans la presse  Florence Parly, ministre des Armées, accorde un entretien au journal Le Monde. Elle estime que l’affaire de l’annulation du contrat des sous-marins australiens doit pousser l’Europe à s’organiser pour défendre ses intérêts dans le monde. « Les Européens sont capables de déterminer ensemble où se trouvent leurs intérêts. Ils ont compris désormais qu’ils devaient être capables de les défendre partout où ils se trouvent, en se projetant, aussi, bien au-delà des limites de l’Union européenne (UE). C’est un travail que nous allons poursuivre, qui participe directement à la construction de l’Europe de la défense. L’Europe a une opportunité unique de s’affirmer en tant que puissance sur le plan stratégique », souligne-t-elle notamment, indiquant que ce sera l’objectif du premier Livre blanc, la « boussole stratégique », qui sera adopté sous la présidence française de l’UE en 2022. Le PDG de Naval Group, Pierre-Eric Pommellet, est quant à lui revenu, dans un entretien au Figaro, sur les conséquences de la crise pour le groupe. « C'est un choc surmontable mais inédit par la méthode. Très peu d'entreprises ont vécu un scénario aussi violent », souligne-t-il. « 90% de notre activité est réalisée avec nos autres clients », insiste-t-il toutefois : la Marine française, l'Inde, le Brésil, l'Égypte, ou encore la Belgique et les Pays-Bas, notamment. « L'avenir de Naval Group est porté par ses commandes françaises et internationales. Nous avons un carnet de commandes solide avec 5 SNA de classe Barracuda, 4 SNLE de 3e génération, des frégates ainsi que le porte-avions de nouvelle génération », indique le dirigeant.  Le Figaro du 23 septembre et Le Monde du 24 septembre   

  • NEW DEADLINE EXTENTION: IDEaS fifth Call for Proposals for six Competitive Projects challenges closes October 5, 2021 // NOUVELLE DATE LIMITE PROLONGÉE : Le cinquième appel de propositions IDEeS pour les six défis de projets compétitifs se prend fin l

    23 septembre 2021 | Local, Aérospatial, Naval, C4ISR, Sécurité

    NEW DEADLINE EXTENTION: IDEaS fifth Call for Proposals for six Competitive Projects challenges closes October 5, 2021 // NOUVELLE DATE LIMITE PROLONGÉE : Le cinquième appel de propositions IDEeS pour les six défis de projets compétitifs se prend fin l

    NEW DEADLINE EXTENTION: IDEaS fifth Call for Proposals for six Competitive Projects challenges closes October 5, 2021                                                                                                                                           The deadline to apply for the CFP5 challenges has been extended to Tuesday, October 5, 2021. The Department of National Defence (DND) is hoping for more applications to help find the best technology to solve its newest challenges covering a wide scope of DND/CAF needs from real-time surveillance, rotary blade maintenance, antennas, and greenhouse gas reduction: •    Worth a thousand sources: A fused picture for continental surveillance •    We Sea You: Digital tracking and accounting on navy vessels  •    Erosion from Motion: Reducing wear and tear on rotary blades •    Wireless is where it’s at: Secure and Seamless Wireless Network Onboard Ships •    High Bandwidth, Low Profile: Next generation point-to-point communication solutions for the field •    Less GHGs on the Seas: Practical solutions to measure and record energy consumption Apply now or share the news! To learn more about what our Program offers, visit the IDEaS website. The IDEaS Team NOUVELLE DATE LIMITE PROLONGÉE : Le cinquième appel de propositions IDEeS pour les six défis de projets compétitifs prend fin le 5 octobre 2021 La date limite pour postuler aux défis ADP5 a été prolongée au mardi 5 octobre 2021. Le ministère de la Défense nationale (MDN) espère recevoir un plus grand nombre de soumissions afin de trouver la meilleure technologie pour résoudre ses nouveaux défis couvrant un large éventail de besoins du MDN/FAC de la surveillance en temps réel, l'entretien des pales rotatives, les antennes et la réduction des gaz à effet de serre : • Une image vaut mille sources: image fusionnée pour la surveillance continentale • On vous voit: Suivi et comptabilité numérique sur les navires de la marine • Érosion due au mouvement: Réduire l’usure des pales de la voilure tournante • Le sans-fil est là où il se trouve: Réseau sans fil sécurisé et transparent à bord   des navires • Large bande passante, courte portée: Solutions de communication point à point de nouvelle génération pour le terrain • Moins de GES en mer: des solutions pratiques pour mesurer et enregistrer la consommation d’énergie Appliquez dès maintenant ou passez le mot! Pour en savoir plus sur ce que propose notre programme, visitez le site Web IDEeS. L’équipe IDEeS IDEaS website.

Toutes les nouvelles du secteur