2 novembre 2018 | Local, Naval

La Marine royale canadienne aura un sixième Navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique

Le 2 novembre 2018 – Halifax (Nouvelle-Écosse) – Défense nationale / Forces armées canadiennes

Dans le cadre de Protection, Sécurité, Engagement : la politique de défense du Canada, le gouvernement du Canada fait l'acquisition de navires de patrouille extracôtiers et de l'Arctique (NPEA) pour renforcer les capacités de la Marine royale canadienne (MRC) tout en équipant nos femmes et nos hommes avec des navires polyvalents et fiables pour effectuer leurs indispensables missions.

Aujourd'hui, l'honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale, a annoncé que la MRC recevra un sixième navire de patrouille, ce qui aidera à maintenir des centaines d'emplois hautement qualifiés pour la classe moyenne.

La MRC a besoin d'une flotte diversifiée pour réagir de façon appropriée aux défis auxquels elle fait face, aujourd'hui comme à l'avenir. Le NPEA patrouillera les océans du Canada, y compris l'Arctique, et il est parfaitement adapté aux missions à l'étranger qui touchent, entre autres, le soutien aux partenaires internationaux, l'aide humanitaire, le secours en cas de catastrophe, les activités de recherche et sauvetage et la lutte antidrogue.

Un sixième navire de patrouille accroîtra considérablement la capacité de la MRC à déployer simultanément des NPEA, au pays ou à l'étranger. De plus, gr'ce à une flotte de six NPEA, nos frégates pourront se concentrer sur l'exécution d'autres t'ches, permettant ainsi à la MRC d'exploiter sa flotte de façon plus efficace.

Le gouvernement du Canada est aussi résolu à offrir les meilleures possibilités économiques à la population canadienne. Comme énoncé dans la Stratégie nationale de construction navale, le gouvernement du Canada fournit à la MRC des navires sécuritaires et efficaces afin qu'elle puisse effectuer leurs missions, tout en fournissant à la population canadienne des opportunités économiques.

Citations

« Je me réjouis de confirmer aujourd'hui que notre Marine royale canadienne recevra un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique, comme énoncé dans notre politique Protection, Sécurité, Engagement. Ce navire polyvalent améliorera les aptitudes de nos femmes et hommes qui navigueront à bord des NPEA, tout en renforçant la capacité opérationnelle future de la Marine. »

Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« La Stratégie nationale de construction navale continue de créer des bénéfices sociaux et économiques pour la population canadienne d'une côte à l'autre. La construction d'un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique met en évidence notre engagement à maximiser la stabilité d'emploi pour les constructeurs navals hautement qualifies tout en supportant le travail nos braves femmes et hommes de la Marine royale canadienne. »

Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité

« Je ne saurais être plus satisfait de la décision de procéder à la construction d'un sixième navire. Ces navires extraordinaires assureront à la fois Protection, Sécurité, et Engagement de la marine canadienne. Ils accroîtront la capacité de la Marine royale canadienne à mener des activités dans le Nord, tout en continuant de contribuer à un large éventail d'opérations humanitaires, de sécurité, et de renforcement des capacités, au pays et dans le monde entier. »

Vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne

Faits en bref

  • La décision de faire l'acquisition d'un sixième navire de patrouille extracôtier et de l'Arctique (NPEA) a été possible après s'être assuré du financement nécessaire pour l'acquisition de celui-ci et la modification de l'horaire de production.

  • Les NPEA amélioreront considérablement les capacités des Forces armées canadiennes et leur présence dans l'Arctique, tout en accroissant leur présence sur les côtes de l'Atlantique et du Pacifique. Ainsi, la Marine royale canadienne pourra mieux exercer la souveraineté du Canada dans l'Arctique.

  • Les NPEA constituent une plateforme hautement polyvalente pouvant être utilisée lors de diverses missions, tant au pays qu'à l'étranger, entre autres, surveillance côtière, recherche et sauvetage, lutte antidrogue, soutien aux partenaires internationaux, aide humanitaire et secours en cas de catastrophe.

  • Trois navires sont en production; le début des travaux du quatrième navire est prévu cet hiver.

  • Le premier NPEA devrait être livré à la Marine royale canadienne à l'été 2019.

Liens connexes

Personnes-ressources

Byrne Furlong
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Défense nationale
613-996-3100

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Courriel : mlo-blm@forces.gc.ca

https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/nouvelles/2018/11/la-marine-royale-canadienne-aura-un-sixieme-navire-de-patrouille-extracotier-et-de-larctique.html

Sur le même sujet

  • It’s time to get serious about fixing defence procurement: opinion

    18 juillet 2022 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité, Autre défense

    It’s time to get serious about fixing defence procurement: opinion

    By Alan Williams In the recent debate over Canada's troubled defence procurement system some have advocated for the need for more flexible rules to expedite delivery of military equipment. For example, the suggestion has been made that there is a requirement to provide Treasury Board Ministers with the ability to recommend waiving or amending policies to allow military equipment to be purchased to meet urgent requirements. Such action is unnecessary as the government currently has this capability. Under section 513 1 (d) of the Canadian Free Trade Agreement (CFTA), the government can bypass competition and sole source acquisitions when, “if strictly necessary, and for reasons of urgency brought about by events unforeseeable by the procuring entity, the goods or services could not be obtained in time using open tendering.” This clause is often used to provide the military with the goods and services it needs during wartime.

  • Determining how to upgrade the Griffon helicopter a focus for RCAF this year

    25 janvier 2018 | Local, Aérospatial

    Determining how to upgrade the Griffon helicopter a focus for RCAF this year

    DAVID PUGLIESE, OTTAWA CITIZEN More from David Pugliese, Ottawa Citizen It's going to take a while to do but the RCAF plans to extend the life of its Griffon helicopters out to the 2030s. “The project will replace obsolete cockpit instruments and avionics with components that are supportable to the mid-2030s,” the RACF noted. Adaptation and integration of existing avionics and electronic flight instruments in the aircraft will enable an extension of the life of the Griffon. Griffon flight simulators will be modified to conform to the fleet. Finally, the project will ensure integrated logistic support, supply of initial spares and training. The anticipated timeline is as follows: 2018 – Definition Approval (Definition is what should be done to meet the capability need, to determining how the preferred option will be implemented) 2020 – Implementation Approval, Request for Proposal Release, Contract Award 2024-2025 – Initial Operating Capability for Life-extended Griffons 2026 – Final Delivery It should be noted that this project has been delayed from its previous schedule. In 2015, the RCAF put definition approval for 2016. In addition, implementation, issuing of an RFP and awarding a contact were all to be done in 2018. Final delivery of the upgraded helicopters was to have taken place in 2024 under the old schedule. http://ottawacitizen.com/news/national/defence-watch/determining-how-to-upgrade-the-griffon-helicopter-a-focus-for-rcaf-this-year

  • CANSEC 2022: We're back - Registration opens March 21

    3 février 2022 | Local, Aérospatial, Naval, Terrestre, C4ISR, Sécurité

    CANSEC 2022: We're back - Registration opens March 21

    Let's grow our industry and celebrate Canadian capabilities worldwide together!​ Link to video: youtu.be/zV48DSoYays Link to website: bit.ly/aboutcansec ​ * You may access myCANSEC through your myCADSI account. Once logged in, click on the ‘myCANSEC' tab in the upper right corner of the myCADSI Newsfeed page. Link to myCADSI: defenceandsecurity.ca/myCADSI/welcome Link to myCANSEC: defenceandsecurity.ca/myCANSEC/home Attendance at all CANSEC events is restricted to CADSI members and government (federal, provincial, municipal, foreign) personnel only. For more information on becoming a member please refer to the membership section on the CADSI website. CADSI intends to produce CANSEC live and in-person on June 1 and 2, 2022, following all public health & safety guidelines and protocols as required at the time of the event. Please continue to follow this e-newsletter, our website, and CADSI's Twitter account (@CADSICanada) for further details regarding health & safety protocols that will be implemented at CANSEC 2022. CADSI/CANSEC has become aware of emails and phone calls coming from a third party reporting to offer discounted hotel rates. Please be aware these are fraudulent. These emails and phone calls are not issued from CADSI or on behalf of our Organization. Anyone who receives communications claiming to be from CADSI/CANSEC and suspects it to be fraudulent or a scam should simply ignore it. CADSI does not use a housing bureau or third-party agency for hotel accommodations or any other travel arrangements. Please note that this notice is being sent to those that have subscribed to this e-newsletter with CADSI. We encourage you to distribute this e-newsletter to anyone else in your organization who may find this of interest.

Toutes les nouvelles