16 septembre 2020 | International, Aérospatial

Achat de Rafale par la Grèce, crise du secteur aérien : entretien avec Eric Trappier, président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation

Eric Trappier, président du GIFAS et PDG de Dassault Aviation, s’exprimait ce matin sur RTL. Le dirigeant a notamment évoqué la commande de 18 Rafale par la Grèce, annoncée samedi 12 septembre. Les Rafale commandés par la Grèce seront livrés «dans l’année à venir, soit en 2021», indique M. Trappier. La commande comprendra 12 avions d’ «occasion», actuellement opérationnels au sein de l’armée de l’Air française, une mesure décidée afin de répondre à l’urgence du besoin exprimé par la Grèce. Ces prélèvements d’appareils au sein de l’armée de l’Air française seront « compensés par la fabrication d’avions neufs », insiste M. Trappier. La fabrication de 18 Rafale garantit « un an de travail pour les chaînes de production de Dassault Aviation et de ses sous-traitants », souligne-t-il. M. Trappier rappelle également qu’une discussion avec le gouvernement français est en cours concernant l’achat d’une «cinquième tranche de 30 avions». Le Rafale est «un avion qui n’arrête pas d’évoluer, par standards successifs», souligne le dirigeant : «on est en train de développer le quatrième standard». Interrogé sur la crise que traverse actuellement le secteur de l’aéronautique, M. Trappier souligne que l’Etat est «très mobilisé» ; mais il met en garde contre le «changement d’hypothèse» qui surviendrait si «les frontières restent fermées et si le trafic aérien ne reprend pas». Il rappelle que le secteur de l’aéronautique travaille, depuis plusieurs années, à la mise au point d’un «avion décarboné», dont le développement s’est récemment accéléré avec le soutien du gouvernement. RTL Matin du 16 septembre

Sur le même sujet

Toutes les nouvelles