Back to news

September 10, 2018 | International, Aerospace

Accord belgo-britannique pour une participation à l'Eurofighter

Le groupe de défense et de sécurité britannique BAE Systems et les entreprises aéronautiques belges ont signé ce jeudi soir à Bruxelles un accord non exclusif de coopération. Il fixe les modalités de la participation de l'industrie belge au programme de l'avion de combat Eurofighter en cas de choix de cet appareil pour succéder aux F-16 vieillissants.

BAE Systems et des représentants des trois associations régionales - Entreprises wallonnes de l'aéronautique (EWA), Brussels Aeronautical Group (BAG) à Bruxelles et Flemish Aerospace Group (FLAG) en Flandre se sont mis d'accord sur les modalités d'une éventuelle collaboration si le gouvernement fédéral opte pour l'Eurofighter - Typhoon, avion de chasse britannique, pour remplacer les F-16 de l'armée belge.

Ce partenariat associe aussi les "clusters" qui leur sont liés, a-t-on expliqué de source industrielle en marge de la cérémonie de signature, organisée par l'ambassade du Royaume-Uni, qui promeut l'Eurofighter - Typhoon pour les Britanniques - en Belgique. Cet accord chapeaute en quelque sorte ceux déjà signés séparément par les industriels belges et les partenaires du consortium Eurofighter, rassemblant les trois principaux groupes européens du secteur - BAE Systems, Airbus Defence&Space (ASD) et Leonardo.

L'accord est non-exclusif car des industriels belges ont également conclu des ententes avec le groupe américain Lockheed Martin, constructeur du chasseur furtif F-35 Lightning II, et avec le groupement français qui propose, hors d'appel d'offres, le Rafale de Dassault Aviation. Il doit servir de tremplin pour discuter de la participation de l'industrie belge à la maintenance et au soutien d'une flotte belge d'Eurofighter, au développement des capacités futures de cet appareil européen et à la définition d'une plate-forme de combat aérien future. Le gouvernement Michel souhaite acheter 34 nouveaux chasseurs, pour un montant initial de près de 3,6 milliards d'euros.

https://www.lecho.be/entreprises/defense-aeronautique/accord-belgo-britannique-pour-une-participation-a-l-eurofighter/10047057.html

On the same subject

  • Accueil Défense L'USINE AÉRO  ACCUEIL BOURGET 2019 AÉRONAUTIQUE SPATIAL DÉFENSE L'AÉRO EN RÉGIONS DIGITAL/TECHNOS En quoi va consister l'arme laser à haute énergie nouvelle génération développée par Boeing et General Atomics

    October 27, 2020 | International, Aerospace

    Accueil Défense L'USINE AÉRO ACCUEIL BOURGET 2019 AÉRONAUTIQUE SPATIAL DÉFENSE L'AÉRO EN RÉGIONS DIGITAL/TECHNOS En quoi va consister l'arme laser à haute énergie nouvelle génération développée par Boeing et General Atomics

    En quoi va consister l'arme laser à haute énergie nouvelle génération développée par Boeing et General Atomics HUBERT MARY ONERA , BOEING , DIGITAL/TECHNOS , L'USINE AÉRO , TECHNOS ET INNOVATIONS PUBLIÉ LE 26/10/2020 À 13H21 Les industriels américains Boeing et General Atomics ont noué un partenariat pour concevoir un système d'arme laser à haute énergie (HEL) pour les défenses aériennes et antimissiles. Portée quasi-illimitée, coût d'exploitation réduit, célérité (un laser se déplace à la vitesse de la lumière), nombre illimité de coups tant qu'il y a de la puissance disponible... Les systèmes utilisant l'énergie dirigée prennent de plus en plus de place dans la R&D des grandes https://www.usinenouvelle.com/editorial/en-quoi-va-consister-l-arme-laser-a-haute-energie-nouvelle-generation-developpee-par-boeing-et-general-atomics.N1020734

  • Boeing Delivers Next Generation Interceptor Proposal to the U.S. Missile Defense Agency

    August 14, 2020 | International, Aerospace

    Boeing Delivers Next Generation Interceptor Proposal to the U.S. Missile Defense Agency

    Huntsville, Ala., August 12, 2020 - Today, Boeing [NYSE: BA] submitted its offer to the U.S. Missile Defense Agency for the Next Generation Interceptor (NGI) competition, proposing a design that leverages the company's more than 60-year track record and expertise in strategic missile and weapon systems. “Boeing's NGI proposal delivers unmatched performance, affordability and reliability for the nation and the warfighter,” said Norm Tew, Missile and Weapon Systems vice president and general manager, and Huntsville site senior executive. “Building upon our prior investments and proven technologies, our innovative proposal offers a creative, compelling and game-changing technical approach to outpace, out-innovate, deter and defeat rapidly evolving advanced threats.” If selected, Boeing will utilize its proven capabilities along with a best-of-industry team to ensure its unique offering is delivered to the warfighter on time. “Boeing is well-positioned to deliver innovative solutions that greatly expand this key missile defense capability, ever focused on supporting the warfighter,” said Tew. “We are leveraging our unparalleled mission knowledge to design, develop and deliver a low-risk, highly-effective solution for the MDA.” The NGI will be used to maintain ready deterrence and ensure the continued protection of the U.S. homeland from intercontinental ballistic missiles. A contract award is expected later this year. For more information on Boeing's NGI offering, visit http://www.boeing.com/defense/missile-defense/ngi. Follow us on Twitter: @BoeingDefense and @BoeingSpace. # # # Contact Megan Gessner Defense, Space & Security Mobile: +1 256-640-3036 Megan.Gessner@Boeing.com Jerry Drelling Defense, Space & Security Mobile: +1 714-318-7594 Jerry.a.Drelling@Boeing.com The views expressed are those of The Boeing Company and do not constitute an endorsement by the Missile Defense Agency (MDA). View source version on Boeing Newsroom: https://boeing.mediaroom.com/2020-08-12-Boeing-Delivers-Next-Generation-Interceptor-Proposal-to-the-U-S-Missile-Defense-Agency

  • Niger becomes first foreign customer of Turkey's Hurkus aircraft

    November 22, 2021 | International, Aerospace

    Niger becomes first foreign customer of Turkey's Hurkus aircraft

    Officials have not disclosed the quantity and exact variant associated with the order, but a recent interview hints at 12 Hurkus-C aircraft.

All news